Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Démission à l'INA : Quand Agnès Saal se promenait en Taxi

Publié par Arnaud Clément sur 29 Avril 2015, 18:56pm

Catégories : #Actualité

Démission à l'INA : Quand Agnès Saal se promenait en Taxi

   "En arrivant, j'ai prévenu les équipes que je suis janséniste, et que les séminaires dans les châteaux, les grands restaurants... ne sont pas mon truc". C'était en 2014, il y a moins d'un an, à son arrivée à la tête de l'Institut National de l'Audiovisuel (INA), Agnès Saal annonçait la couleur. On allait voir ce qu'on allait voir. Et on a vu : plus de 40 000 euros de frais de taxis en à peine 10 mois ! En même temps, Agnès Saal n'avait pas évoqué ses déplacements...

   De mai 2014 à mars 2015, Agnès Saal a donc dépensé aux frais de l'Institut et donc du contribuable, la somme de 40 915,31 euros de taxi. Il est vrai que cette femme qui ne conduit pas, ne vit manifestement pas dans le même monde que la plupart des Français, qui eux connaissent l'existence des transports en commun. Le comble, c'est que la Présidente de l'INA bénéficie d'une voiture de fonction avec chauffeur... Que faisait ce dernier durant ces quelques mois ? Mystère.

   Et on apprend aujourd'hui que sur ce total (qui représente plus de 4000 euros par mois !), il y a "un certain nombre de courses dont les dates et les horaires se déroulent au même moment alors que la personne transportée est la même et alors que les lieux de prise en charge et de destination sont différents voire géographiquement opposés"... En fait, 22 courses ont des horaires qui en recoupent une autre... Agnès Saal aurait donc le pouvoir de voyager dans deux taxis en même temps ? En fait, le fils de Madame la Présidente de l'INA bénéficiait du numéro de réservation de taxi de sa maman... Soit près de 7000 euros payés pour le fils de... Somme qu'Agnès Saal aurait remboursée. Mais qu'en aurait-il été si ce scandale n'avait pas été découvert ???

   Voilà des éléments qui justifient pleinement sa démission de l'INA suite à un comportement indigne dans l'exercice de missions concernant l'audiovisuel public. Malheureusement, il est certain qu'il existe au sein d'établissement
s publics et de collectivités territoriales d'autres Agnès Saal qui continuent à agir en toute impunité.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents