Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Rachida Dati et ses foulards

Publié par Arnaud Clément sur 19 Mai 2015, 20:03pm

Catégories : #Politique

Rachida Dati et ses foulards

   En décembre dernier, j'écrivais dans un article consacré à Rachida Dati et à ses indécentes factures de téléphonie mobile payées par l'UMP que sur le plan éthique, l'ancienne Garde des Sceaux "ne fait vraiment pas honneur à la République".

   Comment ne pas réaffirmer cette phrase aujourd'hui après les récentes révélations de la Cour des Comptes ? Cette dernière a décidé de rejeter près de 190 000 euros de dépenses effectuées entre 2007 et 2010 par le Ministère de la Justice, alors que Rachida Dati en était à la tête. 180 000 euros de dépenses de communication et plus de 9 000 euros consacrés notamment à l'achat de foulards Hermès.

   Dans un premier temps, Rachida Dati s'est défendue en parlant d'une "cabale politique" venant de son propre camp et rappelant à Nicolas Sarkozy, le coût de la douche (plus de 245 000 euros) installée pour lui lors du Sommet de l'Union pour la Méditerranée organisé au Grand Palais à Paris le 13 juillet 2008. Une telle dépense pour 4 heures de sommet et à quelques centaines de mètres seulement de l'Élysée...

   Formidable justification de Rachida Dati ! Si le Président de la République abuse, pourquoi pas elle ? Lamentable. C'est sans doute ce qui lui vaut aujourd'hui d'intégrer, à la demande de l'ancien Président de la République, le bureau politique de l'UMP...

   Dans un second temps, l'ancienne Garde des Sceaux a tout simplement expliqué qu'il lui était arrivé "à une ministre anglaise de la Justice, d'offrir, au titre du ministère, un foulard Hermès". Sauf que... aucune femme n'a occupé la fonction de ministre britannique de la Justice à cette époque et il n'y a même jamais eu de femme au poste de Secrétaire d'État à la Justice au Royaume-Uni...

   On savait que Rachida Dati n'était pas très sérieuse dans sa manière d'agir en politique. On a la triste confirmation aujourd'hui, après ses dépenses en téléphone et ce rejet de la Cour des Comptes que si certains élus sont heureusement en place pour servir, Rachida Dati elle, semble vraiment préférer se servir.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents