Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Manuel Valls : après avoir embarqué, peut-il être débarqué ?

Publié par Arnaud Clément sur 10 Juin 2015, 19:25pm

Catégories : #Politique

Manuel Valls le 6 juin 2015.

Manuel Valls le 6 juin 2015.

   Manuel Valls à Poitiers au chevet du Parti Socialiste ; Manuel Valls à Berlin avec ses enfants pour soutenir le Barça, le club de football de sa ville natale ; Manuel Valls à Roland-Garros pour assister à la finale de ce tournoi de tennis....

   Un week-end chargé pour Manuel Valls... Pas pour le Premier Ministre de la France... Et là réside toute la question du fameux déplacement à Berlin effectué samedi soir pour assister à la finale de la Ligue des Champions entre deux équipes étrangères. En fait, même si c'est à l'invitation du Président de l'UEFA Michel Platini, ce voyage entre Poitiers et Berlin ayant été effectué avec ses deux enfants montre qu'il s'agissait bien d'un déplacement privé.

   Manuel Valls a évoqué dès dimanche son souhait de "parler de la FIFA, de l'euro 2016" avec Michel Platini. Mais cet argument ne tient pas dans la mesure où ce dernier rencontrait le Président de la République quatre jours plus tard et que Manuel Valls aurait pu profiter de la présence du Président de l'UEFA à Paris pour évoquer ces sujets avec lui. Pas besoin de faire le voyage à Berlin un samedi soir. Et la presse semble confirmer ce soir qu'il n'y a pas eu de réunion officielle de l'UEFA avec Manuel Valls samedi à Berlin...

   Dès lors, à partir du moment où pour un déplacement privé et familiale, le Chef du Gouvernement a osé utiliser les moyens de la République, il me semble que dans n'importe quelle démocratie une décision naturelle s'imposerait : le Premier Ministre devrait remettre sa démission au Chef de l'État. 

   Sauf que... nous sommes en France. Et que depuis bien longtemps, nombreux sont les responsables publics qui n'ont pas la conduite irréprochable que leur imposent pourtant les missions dont ils ont la charge. Malheureusement, il est bien loin le temps où le Président de la République Charles de Gaulle payait sur ses propres deniers les factures d'électricité de ses appartements de l'Élysée ainsi que les repas donnés à titre privé.

   Et c'est ainsi que certains n'hésitent pas à justifier l'injustifiable pour faire accepter auprès des Français, l'inacceptable. Et de quelle manière ! Dans cet exercice, le Secrétaire d'État aux Sports, Thierry Braillard s'est montré particulièrement brillant en comparant le coût du voyage de Manuel Valls à celui des sondages commandés par l'ancien Chef de l'État et à l'affaire Bygmalion. Comme si les excès, les turpitudes et les fautes de la droite sarkozyste au comportement bien peu "républicain" hier donnait le droit à la gauche gouvernementale de pratiquer aujourd'hui les mêmes abus, toujours sur le dos du contribuable... Lamentable.

   Le 2 mai 2012, lors du débat pour le second tour de l'élection présidentielle, le candidat François Hollande déclarait : "Moi Président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit à chaque instant exemplaire. Moi Président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres." Manuel Valls n'en a manifestement pas pris connaissance et les Français ont donc payé environ 20 000 euros pour le déplacement privé de celui qui ose rester ce soir Premier Ministre de la France.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents