Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

École maternelle Michelet amputée : Quand Gil Avérous dérape

Publié par Arnaud Clément sur 9 Juillet 2015, 20:03pm

Catégories : #Châteauroux36

La grande salle de l'école maternelle Michelet qui doit être divisée en deux : du bricolage !

La grande salle de l'école maternelle Michelet qui doit être divisée en deux : du bricolage !

   Jeudi dernier, le Conseil Municipal de Châteauroux s'est réuni pour délibérer sur 45 points dont la désaffectation d'une partie de la salle de motricité de l'école maternelle Michelet, délibération modifiée juste avant le Conseil Municipal, le Préfet de l'Indre n'ayant pas été sollicité comme cela est nécessaire dans un pareil cas.

   J'ai déjà eu l'occasion d'exprimer mon opposition à cette amputation de l'école Michelet en décembre 2014 et en février dernier. Je l'ai renouvelée en séance :

   "A travers cette délibération et la suivante, les élus de la majorité de la Ville de Châteauroux souhaiteraient donc supprimer la salle de motricité de l'école maternelle Michelet pour permettre l'agrandissement de l'espace petite enfance des Papillons. Une volonté que j’ai combattue en interne lors du précédent mandat ; une décision annoncée au Conseil d'École dès le mois d'octobre 2014, puis rediscutée en mars 2015 avec le souhait affiché de Monsieur le Maire d’ouvrir enfin le dialogue et finalement, une décision confirmée au début du mois dernier, sans que le minimum de concertation n'associe les parents d’élèves.

   Pour bien le connaître, l'espace petite enfance des Papillons est un lieu très agréable pour les petits bouts qui y évoluent et il est animé par des professionnels formidables. La nécessité de développer cet espace ne se discute pas, sauf à décider d'accueillir moins d'enfants dans cet établissement. Et
il existe des solutions d'agrandissement, avec notamment des espaces inoccupés et des bâtiments appartenant à la Ville de Châteauroux situés à l'arrière des Papillons.

   Cette idée de priver l'école maternelle Michelet d'une grande salle de motricité, voisine de l'espace des Papillons est une erreur. Et cela pour au moins trois raisons :
 - Tout d'abord, l'Éducation Nationale, par la voix de l'Inspecteur de l'Éducation Nationale a toujours signifié que cette salle de motricité était indispensable pour le bon fonctionnement de cette école maternelle située en zone d’éducation prioritaire Rep+.
- Ensuite, avec la mise en place des Temps d'Activités Périscolaires depuis la rentrée 2014, alors que dans la plupart des établissements scolaires, vous le savez, les animateurs manquent d'espace pour éviter d'aller dans les classes, supprimer cette salle de motricité apparaît comme une très mauvaise idée.
- Enfin, cette décision va mettre en péril de nombreuses activités ayant lieu à l’école maternelle et à l’espace petite enfance. En effet,
désormais, l’école et l’espace petite enfance ne bénéficieront plus de cette salle de près de 100 m², capable d’accueillir des fêtes et des spectacles.

   Il s’agit donc véritablement d’une erreur et je demande aux élus de la majorité et de l’opposition de bien réfléchir et de se rendre compte que diviser cette grande salle en deux n’est pas la solution au problème.

   Madame Flament a déclaré dans la presse le 10 juin dernier de manière un peu violente :
« Nous sommes à l’heure du partage alors partageons » ! Mais le partage, ce n’est pas une décision qui vise à s’emparer brutalement d’une partie de salle, au détriment d’une école ; décision à laquelle les professionnels et les parents d’élèves sont hostiles. Le partage, Mesdames et Messieurs, c’est ce spectacle de fin d’année de l’Espace Petite Enfance Les Papillons qui s’est déroulé le 12 décembre 2013 dans la salle de motricité de l’École maternelle Michelet. Cet après-midi et ce soir là, les enfants de l’école maternelle et les petits loups de l’espace petite enfance ont partagé un moment remarquable dans cette salle de motricité. Ils étaient heureux de ce spectacle qui a pu se dérouler dans cette salle, parce qu’une concertation et un dialogue avaient eu lieu entre les responsables de la Ville de Châteauroux et à travers l’école, avec ceux de l’Éducation Nationale. Cette concertation et ce partage de la salle ont été bénéfiques à tous !

   C’est pourquoi, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs, je vous demande avec force de reprendre ce dossier et de faire en sorte que
si partage il doit y avoir, ce ne soit pas ce bricolage qui nous est proposé ce soir, qui pénalisera l’école maternelle et qui ne serait pas une solution exceptionnelle pour l’espace petite enfance. Il faut un partage consenti entre les deux espaces pour que des moments comme ce 12 décembre 2013 puissent se dérouler à nouveau, plus régulièrement et dans l’intérêt de tous."

   La réaction de Gil Avérous a été surprenante : "Vous mentez, vous mentez. Vous mentez comme vous respirez." Evidemment
sans dire où se trouvent ces fameux mensonges dans cette intervention... Il est vrai que cela lui aurait été difficile...

   Comme je l'ai lu dans la presse le week-end dernier, Gil Avérous "ne nous avait pas habitués jusqu'ici, aux mauvaises blagues ou aux propos irrespectueux". Après ce dérapage, j'ai donc demandé à Monsieur le Maire le minimum de respect que chaque Conseiller Municipal est en droit d'attendre de la part du premier magistrat de notre ville. Ce dernier s'est alors de nouveau emporté.

   Il semble que Monsieur le Maire ait la mémoire bien courte (en tout cas pas supérieure à cinq années...). Mais ces dérapages auront le mérite de me permettre de revenir à la rentrée sur le rôle joué par l'actuel Maire de notre ville durant le précédent mandat. Si j'ai refusé de m'associer à cette personne dès le 1er tour de l'élection municipale 2014, il y avait des raisons. Avec sa réaction, Gil Avérous m'encourage donc à en divulguer quelques-unes. Dont acte.

Spectacle de fin d’année de l’Espace Petite Enfance Les Papillons à l’École maternelle Michelet, le 12 décembre 2013 : l’exemple d’une salle de motricité réellement partagée entre l’Espace Petite Enfance et l’École maternelle, dans la concertation et dans le dialogue.

Spectacle de fin d’année de l’Espace Petite Enfance Les Papillons à l’École maternelle Michelet, le 12 décembre 2013 : l’exemple d’une salle de motricité réellement partagée entre l’Espace Petite Enfance et l’École maternelle, dans la concertation et dans le dialogue.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents