Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Jean-Yves Gateaud : le retour !

Publié par Arnaud Clément sur 7 Juin 2007, 22:53pm

Catégories : #Indre

Michel-Sapin.jpg     Pour essayer de sauver sa campagne et faire le meilleur résultat possible, le soir du 1er tour, Michel Sapin, candidat aux élections législatives dans la 1ère circonscription de l'Indre, a tenté hier soir, de rassurer les électeurs sur le rôle de Jean-Yves Gateaud à ses côtés.

   Et pour cela, il a justement envoyé ce dernier s'expliquer à la tribune, lors de la grande réunion de campagne qui n'a pourtant rassemblé que 250 personnes (d'après la presse locale), contre plus de 700 la veille pour le meeting de Jean-Yves Hugon, dans la même salle à Châteauroux ! 

   Que nous a appris l'ancien député-maire de Châteauroux ? Que "son rôle au côté de Michel est seulement sur le bulletin" ! Autrement dit, Jean-Yves Gateaud ne sert pas à grand chose dans cette campagne. Pourquoi un tel dénigrement de soi-même ? Qui n'est d'ailleurs pas dans ses habitudes... Il n'a tout simplement pas oublié ses défaites aux élections législatives de 1993 et 2002 et aux élections municipales de 2001. Alors, chassé par la porte, il tente de revenir par la fenêtre en étant le suppléant de Michel Sapin. 

   Et Michel Sapin le sait bien, Jean-Yves Gateaud comme suppléant, ça ne passe pas très bien à Châteauroux. Personne n'a oublié les promesses électorales du candidat Gateaud lors de la campagne des élections législatives de 1997, notamment sur le dossier de la SEITA, quand il s'est engagé sur "l'arrêt du processus de fermeture de la Manufacture des Tabacs" ! La désillusion, le découragement, pour ne pas dire l'écoeurement ont été importants pour l'ensemble des ouvriers de la SEITA, quand elle a fermé. L'un d'entre eux déclarait d'ailleurs, dans la Nouvelle République du 5 septembre 1997 : "Jean-Yves Gateaud a récupéré les voix de la SEITA et n'a rien fait. On a cru qu'il pouvait faire quelque chose... on s'est fait avoir" !

gateaud.jpg   Même le nom du suppléant du candidat Sapin est banni des affiches de campagne et minimisé au maximum sur la profession de foi. Jean-Paul Thibault, l'autre candidat de la gauche socialiste, indiquait par ailleurs, le 31 mai dernier, que le ticket officiel du PS étaient formés d'"hommes du passé, assoiffés de pouvoir et si sûrs d'eux" ! Et d'ajouter : "Quant à son choix de Jean-Yves GATEAUD comme suppléant, chacun a compris ou comprendra ce qu'il recèle : un remplaçant imposé aux électeurs le moment venu et une remise en selle de l'ex-maire en vue des prochaines municipales de Châteauroux..." ! Voilà qui a le mérite de la clarté et qui est loin d'être faux ! 

   En effet, si Michel Sapin se retrouvait député de la 1ère circonscription de l'Indre au soir du 17 juin prochain, malgré ses dires, il y a de fortes chances pour que ce ne soit que provisoire et cela pour plusieurs raisons. La première est simple : en cas de victoire de la gauche aux élections législatives, Michel Sapin deviendrait probablement ministre et Jean-Yves Gateaud redeviendrait alors député ! La deuxième raison est le cumul des mandats. Si Ségolène Royal a fait le choix de ne pas se présenter aux élections législatives, c'est justement, pour ne pas cumuler les fonctions de Présidente de Région et de députée. Michel Sapin, grand soutien de la candidate du PS à l'élection présidentielle aime cumuler. Mais, celui qui est déjà Premier Adjoint au Maire d'Argenton-sur-Creuse et Président de la Communauté de Communes du Pays d'Argenton-sur-Creuse, sans oublier Secrétaire national à l'économie et à la fiscalité au sein du parti socialiste, devra tôt ou tard choisir entre ses mandats de Président de la Région Centre et, s'il était élu, de député de l'Indre. Et s'il fait le premier choix, Jean-Yves Gateaud redevient député ! 

   Même la presse locale émet de sérieux doutes sur l'engagement de Michel Sapin, d'être véritablement député de l'Indre en cas d'élection. Encore samedi dernier, dans ses "échos politiques", la Nouvelle République illustrant une photo indiquait : "Michel Sapin et Jean-Yves Gateaud sont dans un bateau. Michel Sapin tombe à l'eau... qu'est-ce qui reste ?" Devinez... 

   Car les journalistes ont de la mémoire et les Argentonnais s'en souviennent aussi ! En 1995, Michel Sapin, a été élu Maire d'Argenton, en expliquant qu'il ne voulait se consacrer qu'à sa ville. Mais dès 1998, moins de trois ans plus tard, il se battait pour être élu Président de la Région Centre. Les Argentonnais ont donc vu partir leur Maire pour Orléans, puis Paris en 2000 quand il fut nommé Ministre du gouvernement Jospin. L'engagement ne fut donc pas respecté ! Quel crédit peuvent alors accorder aujourd'hui les électeurs de la 1ère circonscription de l'Indre à ce nouvel engagement du candidat socialiste Michel Sapin ? Evidemment aucun !

   Votre seule chance de ne pas revoir Jean-Yves Gateaud à l'Assemblée Nationale, de confirmer votre vote de 2002, et de ne pas "vous faire avoir" comme le disait un ouvrier de la SEITA il y a dix ans déjà, c'est de ne pas voter pour le candidat socialiste Michel Sapin, dès le 1er tour des élections législatives dimanche prochain !

Commenter cet article

op36 20/06/2007 09:14

Que nenni !

op36 19/06/2007 20:23

Il semble malgré tout que Michel Sapin ait remporté (certes de peu), cette éléction

Arnaud Clément 19/06/2007 22:14

Ai-je nié ce fait incontestable ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents