Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Une Victoire amère

Publié par Arnaud Clément sur 20 Juin 2007, 22:51pm

Catégories : #Politique

urne-3.jpg  Trois jours n'ont pas été de trop pour essayer d'analyser les résultats du second tour des élections législatives qui s'est déroulé dimanche dernier. Ceux qui me lisent habituellement le savent, je n'ai pas l'habitude de nier l'évidence, ni d'utiliser la langue de bois. C'est la raison pour laquelle, j'ai nommé cet article : "Une Victoire amère".

   Ces élections législatives sont en effet une victoire, dans la mesure où l'UMP, ce rassemblement auquel j'appartiens, a remporté une majorité de sièges et dispose de la majorité absolue au sein de l'Assemblée Nationale. C'est d'ailleurs la première fois depuis 1978 qu'une majorité se succède à elle-même. Cela démontre la volonté des Français de permettre au Président de la République d'avoir les moyens de mettre en oeuvre sa politique. C'est en fait la confirmation du second tour de l'élection présidentielle du 6 mai dernier.

   Mais cette victoire électorale est loin de me satisfaire, notamment au niveau local. 

   Si dans la 3ème circonscription, il y a eu la confirmation de Jean-Paul Chanteguet, Maire socialiste du Blanc et si dans la deuxième circonscription, Nicolas Forissier a été une nouvelle fois légitimé par le suffrage universel (même s'il est à noter que son adversaire socialiste Madame Béchtel réalise un score plus élevé que celui du Maire d'Issoudun André Laignel en 2002), le bouleversement incontestable de ce scrutin est le résultat obtenu dans la première circonscription de l'Indre.

   Jean-Yves Hugon avec une rare élégance a dès dimanche soir félicité son adversaire Michel Sapin pour son élection. En effet, avec seulement 374 voix d'avance, ce dernier a été élu député de l'Indre, alors qu'il accusait un retard de dix points au soir du premier tour. J'attribue ce renversement de situation à trois facteurs : une démobilisation des électeurs de droite qui ont certainement pensé que tout était joué : les sondeurs leurs promettaient un "tsunami bleu" ! Ensuite, la venue de Madame Royal, qui très électoralement a visité le quartier Saint-Jean : peut-être certains se demandent-ils encore pourquoi elle n'a pas visité le centre-ville - Mais il est vrai que le suppléant de Michel Sapin aurait peut-être eu du mal à lui expliquer la présence des totems place de la République... Enfin, il est indéniable que des influences nationales ont joué dans ce résultat : un certain nombre d'idées ont été lancées, sans aucune explication ; le parti socialiste a donc pu jouer sur un sentiment de peur auprès des électeurs.

   Voilà, à mon avis le cocktail qui a fait basculer la 1ère circonscription de l'Indre et a permis au Président de la Région Centre, au Président de la Communauté de Communes du Pays d'Argenton, au Premier Adjoint au Maire d'Argenton-sur-Creuse, au Secrétaire national à l'économie et à la fiscalité au sein du parti socialiste, (c'est bien le même homme !) Michel Sapin d'ajouter une ligne supplémentaire à sa carte de visite. Je note d'ailleurs que notre nouveau député a de l'humour : préssenti pour occuper le poste de Président de la Commission des Finances à l'Assemblée Nationale, il déclare dans la Nouvelle République d'aujourd'hui que "si l'offre devenait officielle", il devrait répondre "négativement pour une question de disponibilité et d'emploi du temps". Et d'ajouter que "certains évoqueraient le cumul des fonctions !" Michel Sapin doit donc penser qu'en l'état actuel, il ne cumule pas... 

   J'ai fait campagne pour Jean-Yves Hugon qui a été un député à plein temps, courageux, à l'écoute de ses concitoyens. Je ne le regrette pas et je ne cache pas que je suis attristé par ce résultat, car je reste convaincu qu'il aurait pu être bien différent. Mais il faut accepter le jugement des électeurs, le seul qui vaille en la matière et donc je travaillerai, dans le cadre de mes fonctions, notamment au sein du Conseil Municipal d'Enfants de Châteauroux, avec Michel Sapin, dans le même esprit qu'avec Jean-Yves Hugon. C'est ce qu'attendent les Castelroussins et plus généralement les habitants de notre circonscription : que les Elus travaillent ensemble pour l'avenir de Châteauroux et de l'Indre.

Commenter cet article

Boury 24/06/2007 21:08

Je suis d'accord avec Mr Clement sur le faite qu'il n'y a plus de censure sur une préférence politique, ceci n'existe plus vraiment dans notre démocratie. Mais en revanche, sachant que les patrons des chaines télévisées sont majoritairement de droite, il y a une préférence à un parti. Ceci est visible en Italie aussi avec Berlusconni qui est propriétaire des chaines italienne. Certe cette préférance d'un parti n'est pas forcement visible en montrant le temps de parole des clans politique, mais il y a quand même une valorisation d'un parti.   J'ai trouvé la première intervention de Sarkozy ,sur TF1, très convainquante, on a envi de le soutenir, mais ceci est sont rôle de manipulateur sur les électeurs et je suis toujours certain qu'il y aura de l'injustice sociale sur certaines decisions.

Arnaud Clément 24/06/2007 23:02

Merci Clément de reconnaître qu'il n'y a pas de censure en France. Mais pour ce qui est de la "valorisation d'un parti", j'aimerais savoir comment elle se manifeste, puisque tu le signales, avec le CSA, les politiques sont soumis à un même temps de parole...Enfin, pour la fin de ton propos, qu'on laisse au moins quelques mois pour pouvoir juger de l'action du nouveau Président et pour pouvoir vérifier si tes prévisions alarmistes dans le domaine social notamment se révèlent fondées.

l'benj 23/06/2007 01:41

je suis d'accord avec vous deux  sur l'arrêt de l'emission "arrêt sur images", je trouve moi aussi que c'est une bonne émission.en ce qui concerne les éléctions législatives, le taux d'abstention est trés elevé, on peut tout de même remarquer qu'a Châteauroux ce taux est legerement inferieur a la moyenne nationale est-ce dut au phenome Segolene Royal encore tres present dans notre ville?a propos de Raffarin et sa venu à Châteauroux: il est juste venu aux permanences de l'ump? je n'ai eu aucune info sur sa venu?et enfin on peut aussi remarquer la specificité de notre ville car la circonscription de Châteauroux est l'une des seules en France a avoir changé de couleur politique.En tout cas:  Vive Châteauroux et vive la France!!!  :)

Arnaud Clément 23/06/2007 05:44

Pour ce qui est de la participation à Châteauroux, il faut noter que les électeurs du 1er tour ne sont pas tous revenus aux urnes au 2nd tour. C'est là que l'on peut parler d'une démobilisation des électeurs de droite. Et c'est là aussi que l'on peut trouver les 374 voix qui ont manqué à Jean-Yves Hugon lors de ce second tour.Concernant la visite de Jean-Pierre Raffarin, c'est exact, il a été discret... Il s'est rendu dans les trois circonscriptions (Châteauroux, Argenton-sur-Creuse et Le Blanc). A Châteauroux, il a fait un tour en ville et est resté un moment à la permanence de Jean-Yves Hugon.Enfin, si on analyse de plus près les résultats, la 1ère circonscription de l'Indre n'est pas la seule à avoir changée de couleur politique et notamment dans ce sens droite-gauche : rien que chez nos voisins d'Indre et Loire, celle de Jean-Jacques Descamps et celle de Renaud Donnedieu de Vabres ont basculé.

dinjon philippe 22/06/2007 18:33

BonjourVenez signer les 2 pétitionsNon à la franchise médicale de nicolas SarkozyNon à l'arrêt de l'émission "Arrêt sur images"Non à la censure et aux inégalités.Inscrivez vous à ma newsletterA bientôt pour un dialogue politique si vous le voulez

Arnaud Clément 22/06/2007 23:44

Philippe, aucun problème pour dialoguer, bien au contraire !Concernant la franchise médicale, il est trop tôt pour s'exprimer sur le sujet, dans la mesure où aujourd'hui, on ne connaît pas les contours de cette réforme. Je suis néanmoins très réservé sur le principe.Pour ce qui est de  "Arrêt sur images", vous avez raison, c'est une très bonne émission de décryptage de l'actualité et il serait bon qu'elle puisse continuer à exister.Enfin, comme j'ai déjà eu l'occasion de vous l'écrire, la presse n'est pas censurée dans notre pays. Je suis désolé de le dire, mais ce n'est pas en étant excessif que l'on peut faire avancer le débat.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents