Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

10 Bonnes Raisons de ne pas voter Jean-Yves Gateaud !

Publié par Arnaud Clément sur 5 Mars 2008, 23:27pm

Catégories : #Châteauroux36

undefined   A ceux qui hésiteraient encore ou qui seraient tentés de voter pour la liste de Jean-Yves Gateaud, je les invite à lire cet article qui devrait leurs permettre de réfléchir avant de se lancer par leurs votes sur le chemin de l'aventure. Voici 10 bonnes raisons de ne pas voter pour Jean-Yves Gateaud :

   1. Jean-Yves Gateaud a déjà trahi ces concitoyens en ne respectant pas ses engagements forts :
le maintien de l'usine SEITA en 1997 pour n'en citer qu'un seul. Une Conseillère Municipale de sa majorité finira par démissionner pour protester contre cette trahison. Ne le laissez pas vous tromper une nouvelle fois comme l'avait reconnu cet ouvrier de la SEITA : "Jean-Yves Gateaud a récupéré les voix de la SEITA et n'a rien fait. On a cru qu'il pouvait faire quelque chose... on s'est fait avoir". (Nouvelle République du 5 septembre 1997) !

   2. Jean-Yves Gateaud ne respecte pas les hommes : ni ses adversaires politiques qu'il va jusqu'à insulter en séance de Conseil Municipal en septembre 2003 en les traitant de "pétainistes" ; ni même ses propres amis à l'image de Michel Arroyo, n°3 de sa liste aujourd'hui qu'il n'hésitait pas il y a 7 ans à mépriser et à insulter publiquement en le traitant de "limonadier de la rue de la Gare" ! Châteauroux mérite mieux que les invectives !

   3. Avec Jean-Yves Gateaud, c'est le retour du dirigisme personnel à la Mairie de Châteauroux : Chantal Delanne, Conseillère Municipale communiste déclarait : "Quels crédits accorder aux décisions prises en Conseil Municipal, si tout semble réglé d'avance ?" (Nouvelle République du 3 mars 2000). Et aujourd'hui, il n'a pas changé, la preuve en est sa profession de foi : il est seul sur la photo, oubliant les 42 autres candidats de sa liste ! Laissons la place au débat à la Mairie de Châteauroux !
 
   4. Avec Jean-Yves Gateaud, c'est aussi le retour de l'autoritarime à la Mairie : En février 2000, Jean Laporte, Directeur de l'ERCL dénonçait le "totalitarisme du Député-Maire socialiste", parlant à son encontre "d'excès de pouvoir caractérisé" et Jean-Christophe Lacelle, ancien secrétaire du parti socialiste de rajouter : "Jean-Yves Gateaud n'admet toujours pas les critiques constructives, surtout si elles viennent de son propre camp. Certains l'ont payé cher." (Nouvelle République du 18 février 2000). 

   5. Avec Jean-Yves Gateaud, c'est refuser de "mieux vivre ensemble" : "Le Député-Maire Jean-Yves Gateaud n'a pas voulu nous recevoir", expliquaient les Parents d'élèves de Buffon dans la Nouvelle République du 30 mars 1999. 

   6. Avec Jean-Yves Gateaud, c'est de nouveau l'isolement des habitants dans leurs quartiers puisqu'il refuse de mener avec eux un véritable dialogue : En janvier 1999, lors d'une réunion de quartier, une habitante demande qu'on la laisse parler, indiquant au Maire Jean-Yves Gateaud : "Vous êtes aussi là pour écouter". Réponse de l'intéressé : "J'organise les réunions, je les mène comme je le veux !" Rien à ajouter !

   7. Avec Jean-Yves Gateaud, c'est le retour des choix plus que discutables pour la Ville. Un seul exemple : les trois "totems" qui ornent une Place de la République à l'architecture bétonnée et stalinienne ! 

   8. Voter Jean-Yves Gateaud, c'est couronner l'imposture sans limite : Avoir l'audace de
s'attribuer le mérite des bus gratuits, de la rénovation urbaine, de la reconstruction du Collège Saint-Jean ou du rond-point du carrefour Rocade - Avenue de la Châtre dans son tout "p'tit castelroussin", c'est vraiment prendre ces désirs pour des réalités, mais c'est surtout tromper et se moquer complètement des électeurs ! Encore aujourd'hui, comment est-il possible d'écrire qu'avec seulement 350 personnes (d'après France Bleu Berry), présentes hier soir pour le "grand" meeting de la campagne de Jean-Yves Gateaud, dans le Hall des Expositions de Belle-Isle, "la liste de gauche a mobilisé [...] au delà de ses espérances en remplissant la Bulle", Bulle qui peut accueillir plusieurs milliers de personnes ??? Toujours le mensonge pour pallier l'échec !

   9. Avec Jean-Yves Gateaud, c'est l'augmentation de vos impôts assurée et la baisse de votre pouvoir d'achat ! Il ne s'en est d'ailleurs pas caché lors du
débat le 9 février dernier, quand il a parlé de la nécessité de "trouver des marges de manoeuvre fiscales" ! Et ses actions passées en la matière parlent pour lui !

 10. Avec Jean-Yves Gateaud, c'est
 de nouveau Châteauroux qui recule. A titre d'exemple, les effectifs des écoles publiques de Châteauroux sont passés de 5799 pour l'année scolaire 1990-1991 à 4609 en 2001 (-20,52% durant le mandat de Jean-Yves Gateaud), puis à 4246 en 2005-2006 et 4218 aujourd'hui (soit -7,88% entre 2001 et 2005 et -0,66% entre 2005 et 2007 sous le mandat de Jean-François Mayet) ! Et nous le savons tous, nos enfants représentent notre Ville de demain !

   Alors pour Châteauroux, pour son avenir, prenez la sage décision de refuser l'insulte, le mensonge, l'intolérance, l'immobilisme et dites "Non" à Jean-Yves Gateaud dès le 9 mars !

Commenter cet article

alanbee 23/03/2008 09:24

Ne croyez-vous pa que certaines accusations que vous formulez à l'encontre de Jean-Yves Gateaud s'adressent aussi à monsieur Mayet ?!? "Dirigisme personnel, autoritarisme..."

Arnaud Clément 24/03/2008 00:22


Pour avoir été membre de l'équipe précédente dirigée par Jean-François Mayet, comme Conseiller Municipal et pour être aujourd'hui membre de la nouvelle équipe toujours dirigée par
Jean-François Mayet, comme Maire-Adjoint, je peux vous assurer ne pas avoir rencontré de situation dans laquelle le Maire de Châteauroux aurait fait preuve d'autoritarisme.
Au sein de notre équipe, il peut y avoir débat ; cela s'est produit par le passé, mais les décisions finales ne sont pas imposées par Jean-François Mayet. Elles résultent d'un choix
majoritaire ou d'un consensus entre les différents avis des membres de la Majorité.
C'est pourquoi je peux vous affirmer que les reproches effectués à l'encontre de Jean-Yves Gateaud sur son "dirigisme personnel" et son "autoritarisme", ne peuvent s'adresser
à Jean-François Mayet.


Jean LAPORTE 10/03/2008 20:09

Monsieur Clément,je viens de découvrir avec un très grand plaisir que grace à votre blog, j'ai peut-être pu, sans le savoir , participer à évincer le Sieur GATEAUD de ses nouvelles prétentions municipales....Je tiens donc à vous remercier d'avoir publié une partie de ce que j'avais alors déclaré sur les attitudes et comportements de M.Gateaud. En effet, suite à la victoire de M. Mayet aux municipales, les milliers de castelroussins qui ont fréquenté pendant de nombreuses années l'équipement culturel que je dirigeais alors (ERCL) auront plus de facilité à croiser les regards méprisants de M. Gateaud et de ses sympathisants qui osent encore après leurs méfaits( liquidation scandaleuse d'un équipement essentiel alors sur la ville)  revendiquer une place au premier plan de responsabilité!!Merci donc à vous, et bravo pour la qualité de votre communicationJean LAPORTE, ancien Directeur de l'ERCL.     

Arnaud Clément 10/03/2008 22:05

Merci Monsieur Laporte pour votre témoignage.Bien cordialement.

Patrick Jarnet 08/03/2008 11:59

http://www.ps-chateauroux.org/index.php/163/ Tout de suite, ça devient plus clair ... N'est ce pas ?

Arnaud Clément 10/03/2008 02:07

Monsieur Jarnet, Comme je l'ai dit, cela ne change rien à la déclaration faite par Monsieur Lacelle !Cordialement.

Arnaud Clément 07/03/2008 23:45

Monsieur Lacelle,Je ne reviens pas sur la longue litanie de votre message concernant la "droite" adepte "des coups tordus des deux derniers jours", chacun sait bien que cela est faut et je ne vois pas en quoi mon article peut s'assimiler à cela dans la mesure où il se base sur des chiffres ou sur des déclarations précises et vérifiables. Car voyez-vous, j'ai l'honnêteté moi, de citer mes sources.Par ailleurs, je tiens à vous préciser que personnellement, je ne suis pas "le fils de...". Je n'ai eu besoin de personne pour me forger mes propres convictions ! Et vous ne trouverez pas dans mes articles, des insultes ou des attaques personnelles, car je respecte mes adversaires. Mais puisque vous parlez de "ma profondeur d'âme", tout en écrivant qu'effectivement, vous ne me connaissez pas, je vous invite à examiner celles de certains de vos "amis", qui n'ont eux pas d'état d'âme dès lors qu'il s'agit de diffamer, d'invectiver ou de trainer dans la boue leurs adversaires. Qu'aujourd'hui, Jean-Yves Gateaud soit votre ami, cela ne regarde que vous-même et ne change en rien la déclaration que vous avez faite il y a quelques années à son encontre ! Simplement, il serait bon que vous assumiez cette déclaration.Ensuite, pour ce qui est de votre mise en demeure, il vous reste exactement 15 minutes pour utiliser votre droit de réponse, dans un commentaire concernant l'article en question sur mon blog. Vous le savez, plus aucun commentaire ne sera publié après minuit ! A la différence de votre "ami" sur son blog, ici, les commentaires ne sont pas censurés. Votre droit de réponse s'exercera donc pleinement. Je me demande d'ailleurs bien, pourquoi vous n'avez pas rédigé votre réponse directement sur mon blog plutôt que sur celui de votre "ami". Peut-être aurez-vous une explication logique à ce sujet ?Enfin, concernant le "maire digne, efficace et qui avait su transformer positivement la ville", je suppose que vous faites une erreur d'appréciation et que vous avez voulu parler de Monsieur Mayet, car un ancien maire, Conseiller Municipal qui insulte ses collègues ("pétainistes"), ce n'est pas très "digne" ; un maire qui détruit autoritairement l'ERCL, ce n'est pas un signe d'efficacité ; et un maire qui installe les trois colonnes Place de la République, colonnes qui font l'unanimité contre elles, ce n'est pas ce que j'appelle "transformer positivement la ville". Alors effectivement, "Châteauroux mérite mieux qu'un maire adepte des bras d'honneur"  destinés à ses collègues du Conseil Municipal, aux habitants de Saint-Jean... sans parler des employés de l'ex-usine SEITA !Vous en conviendrez alors peut-être, la seule solution, c'est dès dimanche 9 mars, de voter pour la liste "Tous pour Châteauroux" avec Jean-François Mayet !Cordialement.

Franz 07/03/2008 13:02

JF Mayet n'avait pas dit qu'il les ferait deplacer ces monstrueuses colonnes?

Arnaud Clément 07/03/2008 14:29

Cela a été envisagé et cela reste d'actualité. Mais nous sommes soucieux des deniers publics et il faut savoir que le déplacement de ces colonnes a un coût prohibitif de plusieurs dizaines de milliers d'euros... C'est pourquoi cela n'a pas été fait ces dernières années. Mais je pense que dans les années qui viennent, si les habitants de Châteauroux nous font à nouveau confiance dimanche, il faudra demander l'avis des Castelroussins sur ce sujet.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents