Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Les Belles Promesses de 1992 : Michel Sapin

Publié par Arnaud Clément sur 13 Avril 2009, 22:53pm

Catégories : #Pour une autre Europe

   Lors de la campagne pour le referendum de 1992 concernant la ratification du Traité de Maastricht, les partisans du "oui" n'ont eu de cesse de répéter que l'adoption de ce traité et par conséquent la création de l'euro, permettaient d'offrir à la France un avenir meilleur, lui assurant notamment prospérité et plein emploi.

   Michel Sapin, député socialiste de l'Indre et à l'époque, Ministre de l'Economie et des Finances n'a pas hésité à participer à cette surenchère pour vanter les mérites du Traité de Maastricht. Voici deux citations de Michel Sapin :

   "L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois" - Le Journal du Dimanche - 2 août 1992.

   "Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage" - France Inter - 11 septembre 1992.

   Presque dix-sept années plus tard, l'Europe a t-elle permis de lutter efficacement contre le chômage ? L'Europe, a t-elle protégé la France des délocalisations ? Evidemment non. Michel Sapin et le parti socialiste se sont fortement trompés.

   Avec une monnaie européenne bien plus chère que le dollar ou le yuan chinois, nos exportations s'effondrent et le chômage augmente ! Il faudra donc réformer l'euro afin de rendre notre monnaie compétitive face aux autres monnaies internationales comme le dollar et le yuan. Et le plus vite sera le mieux.

Commenter cet article

Olivier Autissier 15/04/2009 07:33

Citer les propos d'une personnalité de gauche ou de droite, pour lui reprocher son erreur et celle de son parti, alors que la majorité de la classe politique les partageait est un propos politicien. Il est tellement facile de fustiger les uns quand vos autres ont dit la même chose. Et je persiste, ça n'est pas grand.Et quoi que vous en disiez, une fois ce reproche et ce grief exprimés, vous n'avancez pas beaucoup. C'est cette politique là, quel que soit son bord, qui conduit le pays au bord du marasme. Parce que personne ne propose rien de concret, d'intelligent et qui aille vers l'avenir. Chacun de contente de reprocher aux autres.

Arnaud Clément 15/04/2009 10:30



Je persiste à dire que regarder derrière nous est une source d'enrichissement et non de la "politique politicienne". Nous sommes donc en désaccord sur ce point.

Par ailleurs, je n'ai jamais dit que certains membres de l'opposition de l'époque (de la majorité actuelle) ne pensaient pas la même chose que Michel Sapin sur ce sujet. J'aurai d'ailleurs
l'occasion d'y revenir prochainement sur ce blog. C'est la raison pour laquelle parler de "grandeur" dans ce débat me semble mal venu.

Pour le reste, la campagne pour les élections européennes ne fait que débuter (encore que...). Et si vous souhaitez des propositions nouvelles, concrètes, prenant en compte l'avis des citoyens,
respectant la démocratie, je vous invite à aller lire les propositions défendues par Debout La République : http://www.europeennes2009.fr/-le-projet-.html. Défendre une Europe des projets, une Europe à la carte, c'est aller vers l'avenir !



Olivier Autissier 14/04/2009 23:25

Parce que sans doute la droite, et l'UMP en tête ne défend pas les valeurs de l'Europe ! Quelel rigolade ! Quel propos de politique politicienne !ll n'y a pas à s'étonner qu'avec des hommes de politique de cette envergure, la vôtre, le pays en soit là où vous l'avez emmené.

Arnaud Clément 15/04/2009 00:46



Parce qu'avoir un regard sur l'histoire de notre pays et de l'Europe, à travers les déclarations politiques des uns ou des autres, ce serait de la "politique politicienne".
Consternant !

Et sous prétexte semble t-il, que j'évoque une personnalité de gauche, cela vous pose problème. Là encore vous avez une étrange conception du débat démocratique. Et cette position manichéenne qui
consiste à dire d'un côté ce qu'ils font est formidable, de l'autre, c'est nul, manque cruellement de nuances, de réflexion et d'esprit. Personnellement, je ne la partage pas !

Enfin, toujours à titre personnel, je n'ai pas "emmené" mon pays ! Mais je défends certaines valeurs et certaines idées gaullistes et républicaines que manifestement vous ne
partagez pas. Cela n'est pas grave. Ce qui est plus ennuyeux en revanche, c'est qu'avec vos propos agressifs, vous ne soyez semble t-il, pas capable d'échanger et de débattre normalement.



Philippe Sage 14/04/2009 23:24

Et [Je rêve ..] .. Et, disais-je, il n'y a que Sapin qui aurait fait ce genre de promesse(s) ? ...Honnêtement, si nous nous repenchons (et non, repentons ..) sur TOUTES les promesses et du RPR, et de l'UDF et du PS, vous pariez qu'on trouve du Sapin à tous les étages ?Moi, je prends les paris, et je rafle la mise, copieux !Juste une exigence :Je veux être payé en euro et en petites coupures ![Je rêve ..]

Arnaud Clément 15/04/2009 00:21



Bien sûr que non Philippe, Michel Sapin n'est pas le seul à avoir fait ce genre de promesse ! Vous avez parfaitement raison.

Mais rassurez-vous, je ne compte pas évoquer que Michel Sapin et que des personnalités de gauche ! Un peu de patience.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents