Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

La fausse Note de service du Président de la Commission Européenne José-Manuel Barroso

Publié par Arnaud Clément sur 29 Mai 2009, 22:47pm

Catégories : #Pour une autre Europe

   Le document suivant est bien sûr factice... pour l'instant ! Mais la situation qui y est décrite, conséquence des politiques européennes, est une réalité pour des milliers de travailleurs à travers l'Europe. Pour que les instances européennes et ceux qui y travaillent en prennent conscience, Debout La République propose symboliquement de délocaliser les services de la Commission Européenne.

             José-Manuel BARROSO
  Président de la Commission Européenne

Note de service
à l'attention des agents représentants les institutions européennes en France
288, boulevard Saint-Germain à Paris


   Mes Chers Collègues,

   Vous le savez, la politique que nous conduisons depuis des années entraîne la délocalisation de centaines de milliers d'emplois dans des pays à bas coût de main d'oeuvre.

   Et comme l'a récemment indiqué la Commissaire Danuta Hûbner, "ce qu'il faut faire, c'est faciliter les délocalisations."

   Mais il me semble que ce choix soit mal compris par les salariés européens.

   Aussi, notre devoir est aujourd'hui de montrer l'exemple.

   J'ai donc le plaisir de vous informer que la décision a été prise de délocaliser en Inde, l'ensemble des services de la Commission Européenne.

   Vous disposez de la journée pour rassembler vos affaires.

   Bien entendu, à la demande des organisations représentatives du personnel, nous avons décidé de prendre en charge vos frais de déménagement.

   Conformément à la législation en vigueur, le poste qui vous sera proposé en Inde, correspondra aux activités que vous exercez actuellement.

   Dans le cadre de ce reclassement, vous bénéficierez d'une rémunération nette mensuelle de 4.588 roupies (69 €).

   Persuadé que vous comprendrez le bien fondé de cette démarche qui participe à la "mondialisation heureuse" que je ne cesse de vanter, je voue prie de croire, Chers Collaborateurs, en l'assurance de mes meilleurs sentiments. 

                                                                                             José-Manuel Barroso

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents