Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Châteauroux pour Tous n°52

Publié par Arnaud Clément sur 2 Septembre 2009, 21:36pm

Catégories : #Châteauroux36

    Dans le magazine Châteauroux pour Tous n°52 de septembre 2009, le dossier du mois est consacré à la rentrée scolaire et aux travaux réalisés dans les écoles de Châteauroux durant l'été. A cette occasion, j'ai répondu aux questions des journalistes du magazine :

   Quels sont les principaux changements qui interviendront dans les écoles primaires à la rentrée en terme d'effectifs ?

   Nous avons des quartiers qui se portent bien comme Beaulieu, Touvent ou le quartier Est et d'autres secteurs qui connaissent des difficultés. C'est notamment le cas du centre-ville, de Charbonnier et Frontenac où trois postes sont bloqués à la rentrée. La décision d'un éventuel maintien de classes sera prise par l'Inspection Académique. Notre rôle est d'étudier les différentes possibilités pour éviter qu'une telle situation se reproduise à l'avenir. A la rentrée, je me rendrai dans les établissements en sureffectif ou ayant des postes bloqués. Nous devons être présents sur le terrain pour voir les problèmes et trouver des solutions.

   Quelles sont les prochaines étapes du programme de rénovation du patrimoine scolaire ?

   La priorité est toujours la construction de la salle de motricité à l'école Montaigne dont la livraison est prévue pour mai 2010. Les études sur l'école Jean-Moulin vont également démarrer dans le courant de l'année avec en perspective de gros travaux. L'école maternelle se trouve actuellement entre deux bâtiments consacrés aux classes d'élémentaire. La Ville devra donc procéder à une réorganisation complète du groupe scolaire et à sa rénovation.

   Quels sont les grands rendez-vous qui attendent les enfants cette année ?

   En septembre, les élèves de CM2 et de 6è éliront dans leurs établissements scolaires leurs camarades qui les représenteront au Conseil Municipal d'Enfants. En octobre, avec la semaine du goût, nous mettrons l'accent sur des actions de sensibilisation au « bien manger ». Le camion des mots qui s'est arrêté en juin dernier à Châteauroux reviendra vraissemblablement en avril. Nous souhaitons également renouveler la série de spectacles que nous avons initiés sur Noël et la Fête de la Musique. D'autres actions se grefferont ainsi tout au long de l'année sur la programmation établie.

Commenter cet article

martine 09/12/2009 11:59


monsieur

effectivement vous avez des projets .... vous enseignant ..... comment pouvez vous accepter d etre le porte parole d une équipe politique qui veut fermer des écoles au nom du bien être de nos
enfants ....

Connaissez vous le bien être de nos enfants, c'est de pouvoir continuer à aller dans leur  école avec leurs copains et copines, c'est ne pas avoir à courir le matin pour aller dans
une école loin alors qu'il i y en a côté de chez eux ... c'est de savoir que le soir le grand fère ou la grande soeur pourra venir le chercher sans problème ... et c'est aussi de savoir qu'à la
sortie de l'école il pourra continuer à acheter le pain dans sa boulangèrie préférée ....

bien sur cela s'appelle les petites choses de la vie, une qualité de vie que nous avons choisi nous parents, pour eux, alors que nous aurions pu partir hors de la ville .....

pourquoi nous famille du vrai centre ville nous devrions prendre notre voiture pour accompagner nos enfants à l'école, pourquoi devrions nous etre obligés de laisser nos enfants à la cantine ou à
la garderie parce que nous ne pourrons plus aller les chercher faute de temps et trop dangereux pour que les grands freres et soeurs aillent les chercher eux mêmes

pourquoi nous devrions essuyer un tel sacrifice ....

alors on va attendre vos autres projets, on va vous donner plus d'arguments positifs pour vous prouver que votre choix n'est pas forcément le bon, c'était bien le but de la réunion d'hier, n'est ce
pas, présenter un projet et non nous lancer par la figure "la décision ferme et définitive" de l'équipe politique pour laquelle vous parlez

Sachez M CLEMENT que sacrifier deux écoles dans le centre ville c'est aussi condamner le dynamisme du centre ville .... c'était tellement simple pour nous tous après l'école d'aller avec les
enfants acheter une paire de chaussure, un vetement, les fournitures scolaire et finaliser par des courses à l'épicerie du centre ville ....
MAIS AU FAIT J Y PENSE, notre centre ville vit aussi par dérogation, car sauf erreur de ma part je ne suis pas sure que tout le monde habite le centre ville pour y faire ses courses, mais cela ne
gêne pas n'est ce pas monsieur CLEMENT ...... imaginez que nous interdisions aux habitants extérieurs de venir acheter en centre ville qu'en penseraient les commerçants

Alors dérogations ou pas nos écoles ont des enfants, monsieur le maire voulait et disait il y a encore pas longtemps encore ne pas supprimer les écoles du centre ville qu'il avait des attachements
de coeur pour certaines d'entre elles ...

que des mots les uns derrieres les autres pour penser autrement ....

alors bon père de famille que vous pouvez être par votre profession,par votre amour de métier D ENSEIGNANT, aidez nous à sauvez nos ECOLES et toutes les ECOLES ...
Ecoutez nous, parents,  entendez nous, parents et peut importe d'où nous arrivons  ....
arrêtez tous de vous cachez derrière des chiffres et des chiffres, comme l'on si bien fait hier vos techniciens de la vie scolaire avec tellement d'arrogance parfois que cela manquait de respect
pour nous mêmes et nos enfants  ...

Nous avons le droit de ne pas être d'accord et de dire non à la FERMETURE DE NOS ECOLES .....
nous avons le droit de dire que vous n'avez tout étudiez et que vous n'avez pas forcément sur vos choix ....
Et il est de notre devoir de vous rappeler que nous ne sommes pas des pions sur un échiquier qu'il est possible de déplacer comme on veut, j'en veux pour exemple la façon dont M
AUCHARLES  a parlé des ASTEM d'un air dédaigneux en disant ils seront replacés ..... (jusqu'à regarder leurs montres car ils en avaient marre de nous écouter parler
.....)

que de pensez inhumaine et d'incorrection de la part d'hommes qui pensent avoir la réponse à tout et sans doute la science infuse parce qu'ils savent nous présenter des plans ......

Ils se croyaient en terrain conquis et bien dites leurs qu'ils ont eu tort de le croire .....

Je terminerai en vous disant ceci, on vous sait droit et non homme à faire l'autruche .... ne nous decevez pas encore ...... sachez nous entendre et faire comprendre à M MAYET que l'intérêt de
nos enfants est plus importants que les statistiques ......

ce combat c'est le nôtre mais le vôtre aussi .....

Rendez vous le 8 janvier prochain ......

 


Arnaud Clément 12/12/2009 00:28



Martine,

Nous évoquons un sujet très important et très compliqué. Très important, car il touche les enfants. Très compliqué car c'est ainsi que se présente la situation des secteurs
de notre centre-ville.

Je vous ai présenté mardi dernier, les hypothèses sur lesquelles les services de la Ville de Châteauroux ont travaillé. Et c'est avec beaucoup d'émotion que j'ai évoqué avec vous la fermeture
possible de l'école élémentaire Françoise Katz et de son école maternelle Les Capucins.

Comme Jean-François Mayet, j'ai des "attachements de coeur pour certaines" écoles de notre centre-ville. Mais devrions-nous seulement nous baser sur nos seuls sentiments dans le
cadre de nos fonctions ? Vous serez d'accord avec moi je pense, pour dire que c'est l'intérêt général qui doit primer. Et dès-lors que l'on parle des écoles, l'intérêt premier, ce sont les
enfants.

Si, comme je l'ai expliqué en reunion, la Ville de Châteauroux privilégie aujourd'hui, un projet de resectorisation du centre-ville, accompagné de la fermeture des écoles Françoise Katz et
Les Capucins, c'est notamment parce-que cela toucherait le moins d'enfants possible.

Les Directeurs des écoles du centre-ville travaillent sur ce sujet depuis plusieurs mois, tout comme les services de la Ville de Châteauroux. Et nous allons continuer. 

Les parents d'élèves, mardi dernier ont répondu favorablement à la proposition de Monsieur Perriau (ce qui montre bien qu'il n'y a aucune "arrogance", ni dédain dans son attitude,
ni dans celle de Monsieur Aucharles qui sont deux responsables très compétents dans leur domaine) de vous recevoir à la Mairie. Avec les Directeurs et les délégués des parents d'élèves
des autres établissements scolaires, nous allons organiser une réunion, dont je vous communiquerai lundi prochain, la date.

Enfin, comme vous l'écrivez, bien sûr, "l'intérêt de [vos] enfants est plus important que les statistiques". Mais vous le savez aussi, pour fermer des classes, l'Inspection
Acdémique se base sur des statistiques. Et je pense que vous conviendrez aussi, comme l'ont fait l'ensemble des délégués des parents d'élèves mardi soir, que ce ne serait pas l'intérêt
de vos enfants de poursuivre une scolarité dans une classe à trois niveaux différents. Il s'agit alors de trouver une solution avant la prochaine rentrée.

Je vous donne donc rendez-vous, avant le 8 janvier prochain.



MARTINE 07/12/2009 11:40


mONSIEUR

JE VIENS DE TOMBER PAR HASARD SUR VOTRE BLOG INTERESSANT PAR RAPPORT AUX DIFFERENTS SUJETS EVOQUES
CELUI QUI ME TIENT A COEUR EN CE MOMENT EST COMME BEAUCOUP APPAREMMENT LA FERMETURE D UNE ECOLE EN CENTRE VILLE SACHANT QUE POUR VOUS LE CENTRE VILLE VA JUSQU AU COLOMBIER CE QUI PARAIT UN PEU
ETRANGE COMME DECOUPAGE MAIS C EST SANS DOUTE POLITIQUE
L ECOLE DU COLOMBIER A ETE CONSTRUITE EN 1966 ENVIRON J AI FAIT PARTIE DE CES PREMIERS ENFANTS QUI HABITANT LE QUARTIER ALLAIENT ALORS A ST MARTIAL UNE TROTTE QUAND ON A PEINE 4 ANS ET PUIS L ECOLE
DU COLOMBIER A ETE CONSTRUITE POUR LES ENFANTS DU QUARTIER UNE AUBAINE POUR TOUS CAR BEAUCOUP DE MAMAN NE TRAVAILLAIENT PAS ET LA VOITURE ETAIT MOINS UTILISEE
LES CAPUCINS EXISTENT DEPUIS BIEN LONGTEMPS J EN AI TOUJOURS ENTENDU PARLE
QUANT A ST MARTIAIL ELLE EST SANS DOUTE LA PREMIERE PUISQU AU DEPART ELLE C ETAIT UNE ECOLE QUE DE FILLES LES GARCONS ALLANT AUX CORDELIERS
TOUTES CES ECOLES ONT UNE HISTOIRE ET SEMBLAIT AVOIR LE MM AVENIR ACCUEILLIR DES ENFANTS DONNER L ENSEIGNEMENT ET FAIRE VIVRE LEUR QUARTIER

AUJOURD HUI ON NE PARLE QUE D ARGENT CAR C EST BIEND E CELA QUE NOUS PARLONS MR CLEMENT QUE D ARGENT
ON REBATIT REAMENAGE ON CALCULE LE NOMBRE D ENFANTS ON FERME DES CLASSES BREF ON COMPTE

MAIS AU BOUT DU COMPTE A T ON PENSER AUX ENFANTS VOUS AVEZ CES PETITS BAMBINS QUI SONT NOTRE AVENIR QUI SONT NOS FUTURS HABITANTS QUI SONT NOTRE FUTURE ECONOMIE
PENSONS NOUS AUX ENFANTS QUAND ON DECIDE DE FERMER UNE CLASSE ET DE REGROUPER PLUSIEURS NIVEAUX
AVONS NOUS PENSE QUE TOUS CES ENFANTS DU COLOMBIER DE FRANCOISE KATZ DE ST MARTIAL ON COMMENCE LEUR SCOLARITE AVEC DES MAITRESSES DES COPAINS ET QU AUJOURD HUI ON PARLE LEUR PRIVE DE CET
ENVIRONNEMENT

ALORS UN CHOIX FINANCIER OK ENCORE SERAIT POSSIBLE DE NOUS PROUVER LE BIEN FONDE DES APPLICATIONS A VENIR QUAND ON VOIT DEJA L ARGENT DEPENSE

LANGUE DE BOIS NON, MAIS C EST TOUT JUSTE M MAYET REPONDU A UNE MAMAN DU QUARTIER DE ST DENIS LE 24 NOVEMBRE DERNIER QUI S INQUIETAIT DE SAVOIR SI L ECOLE DES COLOMBIERS ALLAIT FERME "POUR L
INSTANT ON REFLECHIT ....."

POURQUOI NE PAS AVOIR REUNI TOUS LES PARENTS DES ECOLES ENSEMBLE POUR Y REFLECHIR ENSEMBLE .....
CAR L AVENIR DE NOS ENFANTS C EST AUSSI NOTRE PROBLEME ......

ALORS AVANT LES REUNIONS A VENIR QUI SONT AU NOMBRE DE TROIS .... ATTENDEZ VOUS M CLEMENT A CE QUE LES PARENTS VOUS POSENTS DES QUESTIONS ET DES QUESTIONS ....
SI RUMEUR IL Y A ET IL Y AURA ENCORE .... CELA RISQUE D ETRE CONFLICTUEL

CAR TOUS AUTANT QUE NOUS SOMMES NOUS DEFENDRONS NOS QUARTIERS ET PENSERONS D ABORD AU BIEN ETRE DES ENFANTS ...

OSEREZ VOUS ALLEZ LES VOIR DANS LES ECOLES ET LEUR DIRE QU ILS VONT ETRE SEPARE DE LEUR CAMARADE

AU PLAISIR DE VOUS ECOUTER


Arnaud Clément 07/12/2009 16:16



Martine,

Si plusieurs sujets sont évoqués sur ce blog, sachez que comme vous, celui concernant les écoles du centre-ville est le sujet au coeur de mes préoccupations. Et depuis
plusieurs semaines déjà.  

Croyez bien également, que je préfèrerais être de ceux qui vont ouvrir une école plutôt que l'inverse. Malheureusement, l'évolution des effectifs scolaires et les fermetures de classes à
répétition ces dernières années, sur ce secteur du centre-ville, qui comprend évidemment le Colombier, obligent la municipalité à agir.

Mais n'imaginez pas que ce soit pour des raisons financières que la Ville envisage la fermeture d'un établissement scolaire ! Jamais, je n'accepterai de privilégier "l'argent"
à l'éducation de nos enfants. Et certainement pas dans la fonction qui est la mienne. L'Inspection académique agit à sa manière quand elle décide de fermer une classe. La Mairie agit pour le
bien-être des enfants. Car c'est bien à eux que je pense en premier.

Quand Jean-François Mayet fait la réponse que vous évoquez lors de cette réunion du quartier Saint-Denis, à laquelle j'ai assisté, il a raison ! Dire autre chose aurait été un mensonge.
Encore la semaine dernière, nous travaillions pour pouvoir présenter un projet. La réflexion était, et je crois même pouvoir dire est toujours en cours.

Pour ce qui est de la méthode choisie, je ne vois pas très bien comment pouvoir réunir en un même lieu, des centaines de parents pour "réflechir ensemble". Il me semble que présenter un
projet, le discuter en décembre au sein des différents conseils d'écoles avec les délégués des parents d'élèves, les enseignants, les directeurs et les ATSEM. Laisser ensuite quelques jours
à l'ensemble des parents pour qu'ils puissent prendre connaissance de ce projet, à travers notamment, les comptes-rendus de ces conseils. Puis, réunir l'ensemble des parents dans les
différents groupes scolaires au début du mois de janvier, afin d'échanger directement avec eux. Enfin, au terme de ces échanges, prendre une décision, en février. Il s'agit d'une
démarche dans laquelle, tous seront impliqués. Car l'avenir des enfants, c'est effectivement le "problème" de tous.

Enfin, comme je l'ai expliqué à d'autres sur ce blog ou dans les échanges que je peux avoir, vous comprendrez que je ne puisse aujourd'hui vous répondre sur le fond de ce projet, avant de
m'être adressé directement aux membres des conseils d'écoles ; ce que je ferai cette semaine. Ensuite, n'hésitez pas à solliciter un rendez-vous auprès du Secratariat des Adjoints.
Je serais heureux de pouvoir vous rencontrer et vous donner de plus amples renseignements.  



hugues 04/12/2009 19:50


Je ne suis pas vraiment impatient d'apprendre la fermeture d'une école. Et lorsque j'évoque la possible fermeture de la maternelle le colombier ou des capucins je ne pense pas faire de simple
suppositions, je pense au contraire que ce sont deux possibilités réelles. Maintenant si vous trouvez une meilleure solution et bien tant mieux surtout pour les enfants des écoles concernées.
Je trouve en tous cas ce débat intéressant et je vous remercie de me permettre d'exposer mon opinion sans censure. Je souhaite continuer à échanger en toute franchise et avec respect comme nous le
faisons.
Et peut - être aurons nous l'occasion de nous rencontrer.
Bien cordialement, bon week - end.


Arnaud Clément 05/12/2009 02:31



Hugues,

Les possibilités sont nombreuses. Le projet en retiendra une seule, qui sera dévoilée la semaine prochaine. Et nous aurons, j'en suis sûr, l'occasion d'échanger sur le fond de ce projet
prochainement.

Bon week-end à vous !



hugues 04/12/2009 12:52



M Clement, vous avez raison répandre des rumeurs ce n'est pas bien. Il est vrai que la fermeture de la maternelle le Colombier n'est pas faite car les effectifs ne le justifient pas (2 classes à
28 - 29 élèves sur 3 niveaux). Toutefois je pense que vous n'avez guère qu'une autre solution : fermer les Capucins et en faire une crèche.
Je pense aussi qu'il serait absurde de fermer l'élémentaire du Colombier. L'école F Katz me semble plus menacée.



Arnaud Clément 04/12/2009 13:24



Hugues,

Avant-hier, une fermeture concernait le Colombier maternelle. Aujourd'hui, c'est au tour des Capucins. Beaucoup de suppositions, à défaut de parler de
"rumeurs". Patientez encore quelques jours et vous saurez exactement ce qu'il sera proposé.



hugues 02/12/2009 20:18



En lisant vos propos, je ne peux m'empêcher de penser que si aucune décision n'est prise cela veut dire qu'il y en a à prendre et que le mot fermeture n'est pas une rumeur. Je ne reviens pas sur
la fermeture de la maternelle Le Colombier qui sera annoncée fin janvier début février à l'occasion de la carte scolaire.
Pour parler vrai, dire qu'il y a une réorganisation en cours des écoles élémentaires, c'est inévitablement envisager la fermeture d'un des trois site parce que je ne vois pas comment par exemple
on pourrait mettre des Cp CE1 sur un site et des CE2 CM sur les autres : ils feront comment les parents pour emmener les enfants?
Je conçois qu'il ne soit pas facile d'annoncer deux fermetures d'écoles la même année mais c'est pourtant bien ce qui va arriver.



Arnaud Clément 03/12/2009 00:31



Hugues,

Je n'ai jamais expliqué qu'il n'y aurait, dans le cadre de cette restructuration scolaire du centre-ville, aucune fermeture d'école. J'ai même souvent affirmé qu'il y aurait des décisions
difficiles à prendre.

En revanche, annoncer la fermeture de telle ou telle école comme vous le faites, vous-même dans votre commentaire en évoquant la fermeture de la maternelle Le Colombier pour janvier ou
février 2010 me semble bien léger. Ce n'est là, qu'une rumeur de plus que je vous invite à ne plus colporter, car comme beaucoup de rumeurs elle ne repose sur rien ou sur tellement peu.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents