Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Nathalie Gettliffe condamnée !

Publié par Arnaud Clément sur 6 Décembre 2006, 12:59pm

Catégories : #Actualité

   Je suis scandalisé par l'attitude que l'on peut avoir face à "l'affaire" Gettliffe.

   Je vous la résume rapidement : Nathalie Gettliffe est la maman de deux enfants de 10 et 12 ans (Maximilien et Joséphine), d'un bébé d'un an et d'un petit dernier de quelques semaines.

   Mariée à Scott Gettliffe en 1989, ce dernier devient en 1999, membre de l'Eglise Internationale du Christ, un mouvement religieux fondamentaliste considéré en France comme une secte. Afin de protéger ses enfants, Nathalie Gettliffe quitte le Canada pour la France en août 2001. Depuis cette date, elle s'est installée en Ardèche et elle s'oppose au retour de ses enfants au Canada. Elle a reconstruit une famille avec un journaliste.

   Parallèlement, une conciliation se met en place avec Scott Gettliffe. Dans ce cadre, Nathalie Gettliffe, enceinte, se rend le 9 avril 2006 au Canada pour finaliser cette conciliation. A sa descente d'avion, elle est arrêtée et emprisonnée. La liberté conditionnelle lui ai refusée et c'est en prison qu'elle donne naissance au petit Martin. En juillet, Maximilien et Joséphine sont remis à leur père. Enfin, avant-hier, Nathalie Gettliffe a été condamnée par le Tribunal de Vancouver à 16 mois de prison ferme et 3 ans de mise à l'épreuve, ce qui signifie qu'elle doit encore faire 6 mois de prison avec son plus jeune fils Martin, né en détention.

   Le compagnon de Nathalie Gettliffe a déclaré que "le Père Noël canadien était une ordure". Il a raison. Ce jugement est scandaleux : c'est une honte pour la justice canadienne et une honte pour la France. Comment peut-on accepter une telle sentence ?

   La justice canadienne dont les méthodes sont particulières dans la mesure où déjà en avril, les conditions de l'arrestation de Nathalie Gettliffe étaient fort discutables, a condamné cette femme qui n'a fait que son devoir de mère, qui consiste en premier lieu je le rappelle à protéger ses enfants. C'est bien ce qu'à fait Nathalie Gettliffe en soustrayant ses enfants à l'influence désastreuse d'une secte.

   Cela ne suffit pas d'avoir arrêté et emprisonné une femme enceinte, de l'avoir obligée à mettre au monde son bébé en prison, de l'avoir maintenue avec son bébé dans le milieu carcéral, il faut à présent qu'elle poursuive son séjour en prison avec son fils âgé de quelques mois. Quelle honte d'avoir laissé faire cela ! Quelle honte de laisser un bébé naître et vivre sa première année dans une prison ! Là on voit bien dans quelle mesure la justice canadienne prend en compte l'intérêt des enfants !

   Et que fait la France ? Il semble tout simplement qu'elle laisse faire. Je trouve cette attitude profondément choquante. A l'image de la Franco-colombienne Ingrid Bétancourt, j'ai le sentiment que Nathalie Gettliffe est abandonnée par son pays. La presse, la justice, le gouvernement de la France sont bien peu mobilisés pour faire en sorte que cette ressortissante française soit avec son bébé libérée et rapatriée en France. Qu'attend-t-on pour agir ??? 

Commenter cet article

mumu 12/02/2007 23:28

J'aurais fait exactement la même chose qu'elle .Mais dans la justice des hommes il y a bcp de choses à changer.

Thierry 24/12/2006 02:55

La justice canadienne n'a fait que son devoir dans cette affaire.Que l'on veuille ou pas, Madame Gettliffe a enlevé ses enfants et il s'agit d'un crime grave. Elle avait sans aucun doute de très bonnes raisons pour faire ce qu'elle a fait. Toutefois, en décidant de quitter le pays plutôt que de prendre une mesure légale, elle s'est rendue coupable. Les tribunaux canadiens sont habituellement très complaisants envers les mères et elle aurait pu facilement gagner la garde de ses enfants.En vivant dans une société de droit, nous acceptons le fait que l'on ne puisse pas se rendre justice par nous-mêmes. Les tribunaux le font pour nous. Fort heureusement selon moi.

Arnaud Clément 24/12/2006 14:38

Merci Thierry de nous faire partager votre opinion. Sur la fin de votre texte, je suis en total accord avec ce que vous dîtes. Pour le reste, une situation d'urgence s'est imposée à Nathalie Gettliffe. Quand on connaît les ravages que peuvent faire les mouvements sectaires, je crois que personne ne peut lui reprocher d'avoir voulu protéger ses enfants. Par ailleurs, si comme vous le pensez, "la justice canadienne n'a fait que son devoir", je crois, pour ma part que cette même justice a manqué singulièrement, dans cette affaire, d'humanité ! En quoi, son plus jeune fils, Martin, devait-il nécessairement naître en milieu carcéral ? Ce simple fait le marquera toute sa vie et cela me choque profondément.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents