Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Ingrid Bétancourt : Ses enfants veulent savoir !

Publié par Arnaud Clément sur 19 Décembre 2006, 22:10pm

Catégories : #Actualité

     Voilà encore de nombreuses semaines qui s'écoulent, sans avoir d'informations précises sur l'état de santé, sur les conditions de vie et tout simplement sur la vie d'Ingrid Bétancourt et de son assistante Clara Rojas. En effet depuis plusieurs années, nous n'avons aucune preuve directe de vie d'Ingrid Bétancourt, de Clara Rojas et de plusieurs otages.

   Depuis l'enlèvement d'Ingrid, sa fille, Mélanie Bétancourt se bat avec courage et détermination pour la libération de sa mère prise en otage en Colombie.

   Dans une lettre en date du 17 décembre, les enfants d'Ingrid Bétancourt, Mélanie (qui a reçu samedi dernier, le Prix RTL Femme de l'année 2007) et Lorenzo Delloye Bétancourt interpellent les FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie) qui retiennent Ingrid Bétancourt, Clara Rojas et des milliers d'autres otages. En voici les termes :

 Nous nous appelons Mélanie et Lorenzo Delloye Betancourt. Nous sommes les enfants d'Ingrid Betancourt.

Cette année, ce sera pour nous le cinquième Noël sans notre mère que vous retenez en otage, et cela fait plus de trois ans et demi que nous n'avons aucune preuve de vie d'elle ni de son amie Clara Rojas qui l'a si courageusement accompagnée.

Nous ne sommes pas les seuls dans cette situation. Combien d'enfants, de mères et de pères, d'épouses et d'époux, attendent chaque jour une lettre, une vidéo un signe qui leur démontre que leur être cher est toujours en vie ?

Nous, les familles, nous avons lutté avec toute notre force et toute notre âme pour un accord humanitaire dans l'espoir de revoir ceux que nous aimons. Mais cette lutte, nous la menons dans la nuit, dans le silence… Nous continuons à lutter pour ceux que nous aimons sans même savoir s'ils sont toujours en vie.

Parce que depuis trop longtemps déjà vous nous refusez une véritable preuve de vie. Pour ce Noël, voilà ce que nous vous demandons : faites un geste d'humanité, donnez nous une preuve de vie de notre mère Ingrid Betancourt, de Clara Rojas et de tous les otages dont on n'a pas eu de preuves de vie récemment.

Aux médias de Colombie et dans le monde entier, nous demandons de rester attentifs et d'attendre à nos côtés que ces preuves de vie arrivent pour que l'on puisse continuer notre combat pour la liberté.

   Il ne reste qu'à espérer que ce message, à l'approche des fêtes de fin d'année, sera entendu par les preneurs d'otages. Ces enfants ne méritent-ils pas au moins un peu d'espoir pour Noël ?   

Commenter cet article

Sarah 04/01/2008 18:43

On dirait le  le syndrome de Stockholm, tout le monde il est méchant sauf les gentils terroristes des FARChttp://www.historia-nostra.com/index.php?option=com_content&task=view&id=707&Itemid=60

Arnaud Clément 04/01/2008 22:55

Voilà un deuxième commentaire de votre part, identique à celui que vous avez laissé il y a moins d'un mois sur ce blog, mais concernant un autre article : http://www.arnaudclement.org/article-4233377-6.html#anchorCommentJe vous avais alors répondu et ma réponse aujourd'hui, sera la même ! Je vous la rappelle :"Désolé Sarah, mais ce texte, c'est tout simplement n'importe quoi ! Si la famille Bétancourt ne dénonce pas et n'accable pas les FARC, (dois-je le rappeler...), c'est tout simplement, parce-que ces derniers ont le pouvoir de libérer ou d'assassiner Ingrid Bétancourt. Il est quand même étonnant que l'auteur de ces quelques lignes n'ait pas réfléchi avant d'écrire de telles bêtises !Quant au syndrome de Stockholm, il touche les victimes et non la famille des victimes !Ensuite, concernant le Président colombien Uribe, on ne peut que constater combien ce personnage change d'attitude passant de l'ouverture au dialogue à des positions de fermeté extrême. Cette instabilité dans les choix politiques colombiens ne peut pas faciliter une libération d'Ingrid Bétancourt et de l'ensemble des otages. Et le propos sur la "Colombie [...] pays démocratique" mériterait plusieurs éclaircissements...Enfin, l'auteur termine son article là encore en s'égarant. Si Ingrid Bétancourt est une élue colombienne, elle n'en reste pas moins une ressortissante française. A ce titre la France est donc au premier plan concernée par le sort qu'elle subit depuis plus de cinq ans.A la lecture de cet article, parler de désinformations ne me semble pas excessif !"

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents