Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Incident diplomatique avec le Canada : Merci Ségolène !

Publié par Arnaud Clément sur 23 Janvier 2007, 08:02am

Catégories : #Politique

     Ségolène Royal, la désormais célèbre candidate du parti socialiste, a un emploi du temps très chargé, et on peut dire qu'elle ne ménage pas sa peine : une journée, une gaffe ! Franchement, en ce mois de janvier, cela devient une véritable accumulation de maladresses, de bourdes, de bévues... et je ne doute pas que les Français frôlent désormais l'overdose.

   Comme disait un célèbre acteur, dans un non moins célèbre film, "ça dépasse tout ce que j'ai pu imaginer, [...] on a repoussé les limites là ; [...] la classe mondiale, peut-être même le (la) champion(ne) du monde"...

    La nouvelle maladresse du jour est malheureusement une véritable faute. Je ne sais pas si c'est la meilleure, mais elle se trouve en tout cas sur le podium. Madame Royal, forte de ces certitudes, a tout simplement provoqué un incident diplomatique avec un "pays ami", le Canada.

   En effet, elle a déclaré, lors d'une rencontre avec André Boisclair, le chef du Parti Québécois, qu'elle était favorable à la souveraineté du Québec. Pour qui se prend-t-elle ? Pour le Général de Gaulle ? La comparaison n'a pourtant pas lieu d'être, tant la stature de l'homme du 18 juin, n'a rien de commun avec celle de Ségolène Royal, rebaptisée "Séguignol" par mon ami Anthony Felder.

   Alors que cherchait-elle à faire ? Se donner une certaine contenance face à son déficit manifeste de connaissance dans le domaine très sérieux, des relations internationales ? Tout ceci est lamentable.

   Le plus ennuyeux dans cette histoire reste l'incident causé à l'égard d'un Etat "ami" de la France. Les déclarations du Premier Ministre Canadien, Stephen Harper n'ont pas tardé, estimant que "l'expérience enseigne qu'il est tout à fait inapproprié pour un leader (il est gentil là !) étranger de se mêler des affaires démocratiques d'un autre pays". Le message est clair !

   La candidate du PS a d'ailleurs réussi le tour de force de faire l'unanimité contre elle, au Canada, puisque le chef du Parti Libéral Fédéral, parti d'opposition, Stéphane Dion a signalé qu' "on ne s'ingère pas dans les affaires d'un pays ami, on ne souhaite pas le démentèlement d'un pays ami".

   Que dirait Ségolène Royal ou Jean-Pierre Chevènement, désormais fervent supporter de la candidate du PS si un "leader" canadien expliquait qu'il était favorable à l'indépendance de la Corse ou de la Bretagne ? C'est évidemment totalement inconcevable. On imagine donc aisément le malaise considérable provoqué au Canada par cette légère et inconsidérée déclaration. 

   Cette incident nous prouve, une nouvelle fois, que Ségolène Royal n'a pas les compétences requises pour être Chef de l'Etat et combien son attitude peut s'avérer dangereuse pour la France. Il lui manque indiscutablement du sérieux, de la reflexion et le recul nécessaire à toute décision importante... En tout cas, ma décision personnelle est prise, quoi qu'il puisse se produire lors de ces élections présidentielles, la candidate du PS Ségolène Royal n'aura pas mon suffrage ! 

Commenter cet article

Crackshaft 26/01/2007 06:14

T'en fait pas Arnaud... Chez nous au Canada, on a l'abitude... Lorsqu'un président Américain se prononce sur le fait qu'il ne souhaite pas que le Québec devienne un pays, et cela en pleine campagne référendaire sur la souveraineté, ce n'est surtout pas considéré comme de l'ingérence...
Par contre si une simple candidate à la présidence de ton pays se pronence sur un ipothéthique résultat positif à un plus qu'ipothétique futur référendum... Alors là c'est innacceptable...
Toujours le deux poids deux mesures... On a l'abitude

Arnaud Clément 26/01/2007 12:03

Oui, mais il ne faut pas oublier que l'histoire des relations entre la France et la province du Québec est particulière. Le poids de ce qui est exprimé en France, à propos du Québec, est bien évidemment plus fort que ce qui peut être dit dans d'autres Etats.

Le cocombre masqué 24/01/2007 17:51

Je ne comprends pas une chose; quand De Gaulle le clame haut et fort, c'est génial et quand Ségolène Royal le dit, c'est un tollé.Etrange étrange !

Arnaud Clément 24/01/2007 18:25

Il n'y a rien "d'étrange". Ne comparez pas De Gaulle, l'homme du 18 juin, l'homme qui a sauvé la France, l'homme qui a permis à tous les Français de se prononcer directement pour l'élection du Président de la République, à la candidate socialiste à cette élection Ségolène Royal. Le poids politique et historique des deux n'est pas vraiment le même !  

alayaya 24/01/2007 09:35

Un article sur le même sujet dans le blog sauvons la Terre : http://sauvonslaterre.hautetfort.com/archive/2007/01/23/rejouissons-nous-ca-ne-coute-pas-cher.html

Arnaud Clément 24/01/2007 13:19

Un bon article en plus ! Et sachez que je souhaite enfin la même chose, un véritable débat de fond. Il serait temps à moins de trois mois du premier tour de l'élection présidentielle !

Adrien Soissons 24/01/2007 02:59

Que de la merde  y  pas d'incident diplomatique si ce n'est le communiqué de Stephen Harper qui donne son soutien à un candidat masculin et non féminin...puisqu'il ne souhaite que recevoir le prochain president de la france...

Arnaud Clément 24/01/2007 13:43

"Y (a) pas d'incident diplomatique" ! Non... Simplement, les déclarations de Ségolène Royal ont juste été reprises par l'ensemble des médias canadiens, le Premier Ministre canadien et son principal opposant, réconciliés pour l'occasion, parlant d'inexpérience, d'ingérence... de la part de la candidate socialiste. A part ça, vous avez raison Adrien, "Y (a) pas d'incident diplomatique"... Bien sûr... Vous pourriez même aller jusqu'à dire que Ségolène Royal ne fait aucune maladresse, aucune gaffe... ça ne me gêne pas ! Et les Français non plus d'ailleurs : on voit de plus en plus ce qu'ils pensent. Par exemple : http://neufportail.lci.fr/infos/communautes/onenparle/ : Vous pourrez apprécier les résultats de ce sondage dans lequel on demande de répondre à la question : Estimez-vous que Ségolène Royal "gaffe" ? A cette question, à l'heure où je rédige cette réponse, 14576 personnes se sont prononcées et parmi elles, 94,4% répondent "Oui". Il n'y a rien à ajouter !Ou plutôt si, pour se détendre, juste quelques mots trouvés par hasard sur internet : "L'entourage de Ségolène Royal compte les jours jusqu'à l'élection présidentielle : c'est le compte à rebourdes."

jack bruxelles 24/01/2007 00:34

bonjour,
 vous avez de la chance d'avoir becassine chez vous, la cosette des fiches cuisines, on est assez content qu'elle soit repartie d'ailleurs c une bonne chose de la voir se couvrir de ridicule son destin est tracé aux oubliettes, en attendant a qui le tour? les Belges? les italiens ? je ne pense pas quelle va sattaquer aux  germains...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents