Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

5ème Anniversaire du rejet du Traité Constitutionnel Européen

Publié par Arnaud Clément sur 29 Mai 2010, 14:48pm

Catégories : #Pour une autre Europe

Carte-France-Referendum-2005.jpg   Il y a cinq ans aujourd'hui, le peuple français s'exprimait clairement, lors du referendum sur le Traité Constitutionnel Européen en se prononçant massivement contre ; le vote "non", rassemblant plus de 15 millions d'électeurs et près de 55% des suffrages.

   Comme l'écrit Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne et Président du rassemblement gaulliste Debout La République (DLR), "Cinq
ans jour pour jour après son "NON" historique à la Constitution européenne, l’histoire est en passe de donner raison au peuple français.

  
L’agonie d’un euro toujours plus mortifère pour la croissance, l’emploi et l’équilibre des finances publiques, l’imposture du Traité de Lisbonne qui ne permet aucun progrès dans la "gouvernance" de l’Union Européenne, la mise en œuvre de politiques de dérégulation à tout crin remettant en cause les services publics à la française (jeux d’argent, énergie, transports…) et le droit du travail (directive Bolkestein), l’autorisation unilatérale par la Commission de Bruxelles des OGM, etc. sont autant de preuves que l’actuelle "construction" européenne, décidée contre la volonté des peuples, constitue une voie déraisonnable et nuisible aux Européens.

  
Les dirigeants français et européens ont eu beau tricher avec la démocratie en copiant-collant la Constitution européenne dans le Traité de Lisbonne, c’est la réalité elle-même qui se charge sous nos yeux de mettre fin à leurs errements insensés."

Europe.jpg   Aujourd'hui, l'Union Européenne s'enfonce dans l'échec et les dirigeants européens, enfermés dans leur pensée unique, sont incapables de trouver des solutions d'avenir. Les propositions que j'ai eu l'honneur de défendre, avec mes amis de Debout La République, lors de la campagne pour les élections européennes de juin dernier, restent totalement d'actualité : une Europe des Nations, résolument démocratique, qui avance en tenant compte de l'avis des peuples ; une Europe des projets qui permet de progresser dans un certain nombre de domaines (recherche, transport..) ; une Europe qui protège nos emplois et lutte contre les délocalisations...

   Quelques éléments de bon sens, qui permettraient de développer une Europe utile aux peuples, de réconcilier les Français avec l'idée européenne, de relancer enfin ce qu'était la construction européenne.

Commenter cet article

Lotaire 31/05/2010 14:31



Intéressant mais il faut des éléments institutionnels concrets à défendre, pour marquer la volonté de continuer véritablement le mouvement de démocratisation dans l'époque contemporaine.


Quid d'une Europe des régions ? Des compétences régionales, des coopérations, des bassins d'emploi, de la politique industrielle, de la relocalisation de l'agriculture, de la croissance modulaire
?


Quid du tirage au sort pour des fonctions locales, intercommunales, régionales ?


Quid du contrôle et de la transparence des finances locales (et mise en ligne des comptes, des cahiers des charges, des statistiques etc..) ?


 






Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents