Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Châteauroux : l'Opposition entre en campagne électorale

Publié par Arnaud Clément sur 26 Mars 2007, 22:14pm

Catégories : #Châteauroux36

 Dans la presse aujourd'hui, la Nouvelle République en l'occurrence, un article concernant la rue Victor Hugo à Châteauroux. La très sympathique journaliste Albane Ratsivalaka nous explique pour débuter son propos que "Jusqu'à présent, l'opposition municipale ne s'était pas beaucoup exprimée sur le projet de la rue Victor-Hugo" ! Il suffirait pourtant de relire les procès-verbaux des séances de cette dernière année, du Conseil Municipal de Châteauroux pour s'apercevoir qu'il n'en est rien. Mais elle a, en revanche, raison de souligner que l'on se situe "à l'approche des premières échéances électorales"... 

   Que trouve t-on dans cet article ? Rien de très nouveau, puisque l'opposition municipale, auquelle se joint Madame Ballanger pour le MRC, qui n'est pas élue du Conseil Municipal de Châteauroux, réaffirme son refus du projet de transformation du quartier rue Victor Hugo - rue de l'Echo.

   Ce qui est intéressant, ce sont les déclarations des uns et des autres et notamment de celui qui se veut être le leader de  cette opposition, Jean Yves Gateaud. Et il commence fort en expliquant : "Nous sommes tous d'accord pour un aménagement de la rue de l'Echo qui est aujourd'hui indigne de l'hypercentre-ville"... "indigne", "aujourd'hui" : cette rue n'a pas, à ma connaissance, changé depuis 1995 et même 1989... On peut alors légitimement se demander, pourquoi Monsieur Gateaud, quand il était Maire de Châteauroux de 1989 à 2001, n'a rien fait pour que cette rue ne soit plus "indigne" du centre-ville de la préfecture de l'Indre !

   Ensuite, il poursuit en demandant que "rien d'irréversible ne soit engagé avant les élections municipales de 2008, afin de laisser aux Castelroussins la possibilité de s'exprimer sur l'avenir de leur centre-ville" ! ce qui revient à demander aux Elus en place de ne plus rien faire pendant un an, concernant le centre-ville, et de conduire une politique qu'il connaît bien pour l'avoir souvent pratiquée : l'immobilisme. Avons-nous été élus pour cela ? Evidemment non. Je souligne qu'il aurait été bien inspiré de s'appliquer à lui-même les conseils qu'il tend à donner aux autres car chacun a en mémoire les "magnifiques" colonnes installées Place de la République quelques mois avant les élections municipales de 2001. A cet égard, je vous conseille d'ailleurs de continuer à donner votre avis sur le site Châteauroux c'est fou, où les résultats du sondage concernant les "piliers de la République" sont suffisamment parlant puisque plus de 78% de ceux qui se sont exprimés, estiment que ces piliers sont laids, ou qu'ils représentent un gaspillage d'argent, voire même qu'il faudrait les remplacer par des arbres. Dommage que sur ce point, Jean-Yves Gateaud n'ait pas fait preuve d'immobilisme...

   Et l'immobilisme, c'est bien ce qu'entend proposer Jean-Yves Gateaud et les membres de l'ex-gauche plurielle, puisqu'en 2008, "si la gauche revient aux affaires, elle s'engage à ce que rien ne soit démoli rue Victor Hugo". Il paraît donc aujourd'hui très clair que si l'opposition castelroussine ne cesse de nous attribuer et de dénoncer les difficultés du centre-ville, son projet... c'est de ne rien faire. Beau programme ! D'ailleurs, sans vouloir accabler l'ancienne majorité municipale et l'ancien maire, je tiens à préciser que si le centre-ville de Châteauroux connaît depuis quelques mois des difficultés, c'est en grande partie la conséquence de la politique que cette ancienne majorité a mené : en créant Cap-Sud, Jean-Yves Gateaud aurait dû prévoir les effets néfastes pour le commerce du centre-ville : Gérer, c'est bien prévoir. Mais il est vrai qu'il était bien plus occupé à essayer de faire échec au projet d'installation d'Intermarché à GrandDéols, simplement, parce que Déols était gérée par un opposant politique !

   Alors, les Castelroussins auront effectivement le choix, en 2008 entre deux options pour le centre-ville : celle de l'ex-gauche plurielle qui entend tout mettre en oeuvre pour ne rien faire ou presque et celle de l'actuelle majorité municipale qui a un projet ambitieux visant à redynamiser le centre-ville de Châteauroux.

   Déjà, la fin des travaux et la réhabilitation de l'immeuble des Nouvelles Galeries apporteront, dès le dernier trimestre de cette année un nouvel élan au coeur de la cité. Ce projet suscite des interrogations et c'est normal, mais ce n'est pas en faisant du replâtrage ici ou là que l'on parviendra à retrouver un centre-ville agréable et à attirer les habitants. Il faut de l'ambition pour sa ville et ce projet répond à la volonté de Jean-François Mayet et des Elus de tout faire pour que Châteauroux retrouve son statut de Chef-lieu du département. Cela a marché dans d'autres villes. Pourquoi pas à Châteauroux ?

Commenter cet article

Philippe Delage 22/04/2007 19:35

re-bonsoir arnaud, je suis tout a fait d'accord avec toi, si l'on veut une ville dynamique, il faut s'en donner les moyens et redynamiser le centre ville me semble primordial si l'on veut contrer un peu cap sud, il faut innover pour faire revenir les consommateurs en centre ville, ce n'est pas en pensant avec les solutions d'hier que l'on construit le futur

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents