Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Affaire Grégory Villemin : bientôt la vérité ?

Publié par Arnaud Clément sur 22 Octobre 2009, 20:18pm

Catégories : #Actualité

   25 ans après, presque jour pour jour, l'espoir de connaître enfin la vérité sur le meurtre du petit Grégory Villemin réapparaît. J'avais sept ans à l'époque des faits et je me souviens de cette affaire dont on apprenait les avancées de l'enquête tous les jours, à la télévision. Une affaire qui avait bouleversé les Français. 

   Rappel des faits : Le 16 octobre 1984, le corps de Grégory Villemin, 4 ans, est découvert pieds et poings liés dans la Vologne, à quelques kilomètres de son domicile de Lépanges-sur-Vologne, dans les Vosges. Son oncle a reçu quelques heures plus tôt l'appel téléphonique d'un corbeau revendiquant l'assassinat. Le lendemain, les époux Villemin reçoivent par courrier des nouvelles de ce meurtrier anonyme qui écrit : "Ton fils est mort. Je me suis vengé. J'espère que tu mourras de chagrin, le chef. Ce n'est pas ton argent qui pourra te redonner ton fils. Voilà ma vengeance, pauvre con." La lettre a été postée de Lepanges-sur-Vologne le jour du meurtre, avant la levée du courrier de 17h15.

   Très vite, les soupçons se tournent vers Bernard Laroche, le cousin du père de Grégory. Le 5 novembre 1984, ce dernier est inculpé d'assassinat et écroué, après des expertises graphologiques et le témoignage accablant de sa belle-soeur âgée de 15 ans, Murielle Bolle. Deux jours après, l'adolescente se rétracte. Il est relâché le 4 février 1985, mais reste inculpé d'assassinat. Le 29 mars, à 13h15, devant le garage de la maison des Laroche, Jean-Marie Villemin abat Bernard Laroche.

   Le 5 juillet 1985, au cours d'une visite à son mari, transféré à la prison de Saverne (Bas-Rhin), Christine Villemin est arrêtée par les policiers. Désignée comme possible corbeau par des graphologues, elle est inculpée de l'assassinat de son fils par le juge Jean-Michel Lambert : "Madame, je vous inculpe d'assassinat pour avoir tué votre enfant en préméditant votre geste". Onze jours plus tard, elle retrouve la liberté mais attendra le 3 février 1993 pour obtenir un non-lieu. La même année, Jean-Marie Villemin, qui a été condamné à cinq ans d'emprisonnement dont un avec sursis pour le meurtre de son cousin, est mis en liberté conditionnelle. Le juge Lambert est dessaisi le 25 juin 1987, au profit du président de la cour de Dijon Maurice Simon, qui reprend l'enquête de zéro. 

   Dans les années 2000, la justice, saisie par les parents du petit garçon, ordonne une reprise de la procédure et l'expertise d'un demi-timbre apposé sur une enveloppe expédiée par le corbeau. Après quatre mois d'examens, les experts déclarent le 17 octobre l'ADN inexploitable. Enfin, le 11 avril 2001, une décision clôt l'instruction.

   En 2008, les parents de Grégory saisissent de nouveau le procureur général de Dijon et demandent la réouverture de l'instruction, pour une nouvelle recherche d'ADN, faisant valoir qu'en 24 ans les progrès de la science ont été importants, notamment dans le domaine de la génétique. Une étude scientifique, "qui estime aléatoires mais réelles les chances de succès" de trouver des "microphases d'ADN" sur les principaux scellés du dossier, convainc la cour d'appel de Dijon de rouvrir l'enquête. Depuis mai dernier, un laboratoire lyonnais manipule les vêtements que Grégory portait le jour de son assassinat, ainsi que les cordelettes entourant ses pieds et poignets, des enveloppes, des lettres et des timbres du corbeau. 

   Aujourd'hui, on apprend la découverte de deux ADN identifiables sur une lettre du corbeau, des ADN qui ne sont pas ceux des parents de Grégory. Par ailleurs, les experts ont découvert des "mélanges de plusieurs ADN masculin et féminin" sur une lettre de menaces adressée par le corbeau au grand-père de Grégory, le 24 juillet 1985. Sur le timbre de cette lettre, l'expertise indique "un profil ADN féminin qui permet une identification", d'après le procureur général de la cour d'appel de Dijon, Jean-Marie Beney. Enfin, sur certaines cordelettes ayant servi à ligoter Grégory, un mélange d'ADN a été mis en évidence, excluant ses parents, mais qui "permettra d'effectuer des comparaisons ultérieures" a poursuivi M. Beney.

   Voilà de bonnes nouvelles. Et si même avec ces nouvelles données, obtenues grâce aux progrès de la science, la famille du petit Grégory obtenait enfin la vérité ? Ce serait inespéré, après tant d'années. Ces résultats sont une grande avancée vers la vérité. Mais seront-ils suffisants ? Personne ne peut le dire, mais l'espoir de retrouver le monstre qui a tué un petit bonhomme de 4 ans il y a un quart de siècle, existe. C'est aujourd'hui l'essentiel.

Commenter cet article

barre 07/12/2009 08:12


En tous cas j'en suis absolument certaine ; l'assassin va être interpellé bientôt et sa femme complice aussi. L'astrologie est une science, pas une divination. Il suffit d'étudier les thèmes, de
calculer les transit planétaires de chacun à l'époque du crime, et de comparer les thèmes les uns avec les autres. Il faut aussi monter le thème de la ville où a eu lieu le crime et de l'heure du
crime. On voit donc dans le thème de l'heure du crime et de la ville, qu'à cette heure là il y a un événement retentissant dans cette ville, qu'il s'agit d'un crime. Le thème indique la couleur de
la voiture du meutrier, etc, etc ... Bien sûr il y a parfois des probabilités qui peuvent varier, mais il suffit d'approfondir et donc en cas d'un doute on approfondit et donc on peut voir dans
l'étude approfondie de l'ensemble des thèmes, qu'il s'agit d'un complot familial, qu'il y a beaucoup de haine familiale, que la mort du petit Grégory (dans ses transits le jour de sa mort) est le
fait d'un complot familial, et la maison astrologie qui parles des "oncles et tantes" est même indiquée. Je n'oblige personne à croire ou ne pas croire à l'astrologie, sauf qu'il ne s'agit pas de
"croyance" ni de "croire ou non" ... Je veux simplement dire qu'il s'agit d'une magnifique science, mais malheureusement trop de charlatans racontent des âneries parce qu'il n'existe aucun diplôme.
J'espère cependant qu'un jour sur le plan Européen un diplôme va être reconnu. Il existe à Seattle aux USA, une université d'astrologie depuis 2001 (étude sur
4 ans) et avec la licence d'astrologie à la fin des études. Donc, je ne désespère pas qu'un jour cette magnifique science soit enfin reconnue par un dîplôme qui écartera ainsi tous les charlatans
du zodiaque.
Bref ! mais le sujet n'est pas tellement là pour moi ... C'est simplement
qu'au-travers de l'astrologie je tiens tous les paris concernant ce crime, et que je suis du même avis que l'astrologue de renom décédé qui avait étudié tous les thèmes. D'ailleurs, il échangeait
des courriers avec Jean-Marie Villemin depuis sa prison, et également avec Christine Villemin qui était dans une douleur folle à l'époque avec son mari en plus en prison. Les lettres sont
"déchirantes" et donc j'attends que justice soit faite pour eux et au nom de leur très grande douleur.


COURANT 17/06/2017 14:35

J'ai lu votre blog du 7/12/2009 à propos de l'affaire Gregory Villemin.
La vision de cette affaire sous l'aspect astrologique est très intéressante.
Pourriez-vous me communiquer le nom de l'astrologue de renom, aujourd'hui décédé, qui s'était penché sur cette affaire ?
D'avance, merci.
Nicole Courant

passionneeastrologie 04/12/2009 22:10


Je rajoute que le meurtrier a un thème astral à mourir d'un suicide et dans l'eau, alors se jettera t-il dans la Vologne ? ... Ses
transits planétaires indiquent des ennuis de justice dans l'année 2010. L'astrologue à l'époque s'était rendu chez les grands-parents du petit Grégory qui étaient dans une souffrance terrible et
qui n'espéraient qu'une chose c'est que le toit de leur maison leur tombe sur la tête. La grand-mère de Grégory a posé une question précise à l'astrologue à laquelle il a préféré mentir pour ne pas
la voir s'effondrer davantage.
Il a laissé des écrits dans ce sens en disant qu'il lui avait menti, en espérant qu'elle le pardonnera quand elle saura la vérité. Or, elle ne tardera pas à la savoir en 2010 ... et j'espère
qu'elle n'en tiendra pas rigueur à l'astrologue. Etant donné la circonstance il n'avait pas trop le choix ...



passionnéeasdrologie 04/12/2009 22:07


Ce qu'affirmait un astrologue de renom à l'époque n'a jamais été pris en considération.
Pourtant il clamait "haut et fort" dans les journaux à l'époque qu'il connaissait le nom de l'assassin. Cet astrologue est malheureusement mort d'un cancer depuis plusieurs années, mais il a laissé
des écrits parce qu'il voulait que la vérité éclate. Avec son groupe d'astrologie à l'époque ils ont réussi à se procurer tous les extraits de naissance des protagonistes de l'affaire et à étudier
tous les thèmes des membres de la famille. Je n'ai malheureusement pas connu cet astrologue, mais l'un de ses élèves par la suite et j'ai eu accès au dossier qu'ils avaient étudié quand j'ai appris
que l'affaire était relancée grâce aux tests ADN. J'en arrive aux mêmes conclusions que ce groupe d'astrologie. Ils avaient 15 ans d'astrologie et mois seulement 4 an 1/2 mais je suis d'accord avec
eux sur cette étude. Le meurtre a été commis par un complot de 3 personnes, même si ce n'est pas celui qui est mort qui a assassiné le petit Grégory. Le meurtrier et sa femme vont avoir de sacrés
ennuis judiciaires en 2010 parce que les tests ADN vont livrer les coupables. Du haut du ciel je sais que cet astrologue veille sur le résultat des tests ADN et qu'il va être content que la vérité
éclate enfin. Il avait même trouvé la couleur de la voiture du meurtrier en montant le thème de l'heure du crime. Il a voulu vérifier s'il ne s'était pas trompé et il s'est rendu sur place pour
vérifier s'il voyait les voitures concernées et il les a bien trouvées ...
Donc, je dis à tous ceux qui me lisent que le meurtrier et sa femme sont encore en vie même si leur complice est mort. Quant à une certaine jeune fille à l'époque, et bien elle a menti, manipulée
par des membres de sa famille et elle porte en elle quelque chose qui lui pèse lourd depuis des années. Elle va cependant être obligée dans les mois qui viennent de confirmer ses premiers dires qui
étaient exacts ...


Arnaud Clément 05/12/2009 02:37



Je ne rentre pas dans le débat concernant le rôle de l'astrologie dans la résolution d'une affaire de ce type.

En revanche, je souhaite vivement que vous ayez raison lorsque vous écrivez : "Le meurtrier et sa femme vont avoir de sacrés ennuis judiciaires en 2010 parce que les tests ADN vont livrer les
coupables". Que la vérité éclate enfin et que les coupable de ce crime abominable soient enfin arrêtés !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents