Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Châteauroux : Tellement plus qu'une métropole

Publié par Arnaud Clément sur 16 Décembre 2009, 23:11pm

Catégories : #Châteauroux36


Châteauroux - Tellement plus qu'une métropole
(Mise à jour - Février 2012)

Commenter cet article

Raoul le Castro-Radulphien 22/01/2010 13:28



Blabla blabla

On cause, on cause

et pendant ce temps, Françoise Katz et les Capucins vont fermer

Si j'étais adjoint d'un maire aussi borné, je demissionnerais.



Arnaud Clément 22/01/2010 23:50



Vous avez donc de la chance Raoul puisque vous n'êtes pas "adjoint d'un maire" dont je vous laisse la responsabilité des propos le qualifiant !



Bourgain Philippe 20/12/2009 11:29


Bonjour Monsieur Clément,

Nous ne craignons pas les changements. Mon entreprise est d'ailleurs à 100 % spécialisée sur des produits innovants.

Autre preuve, nous n'avons pas protesté lors de la fermeture d'une classe à l'école Katz et la mise en place des cours doubles.

En ce qui concerne mon cas "particulier" vous pouvez le dénigrer ou feindre de l'ignorer. Mais je pense que, si vous écoutez vos autres concitoyens, vous allez vite constater qu'il rejoint l'avis
et l'intérêt général.

En tant qu'enseignant et homme politique vous devez connaître ce qu'est une analyse systémique : un choix ou une décision a un impact sur de nombreux autres éléments.

Nous allons j'en suis sûr avoir l'occasion d'en discuter de vive voix dans ces prochains jours.

D'ici là n'oubliez pas de méditer l'autre partie de la sitation... "il vaut mieux penser le changement".

Vous avez dit lors du dernier conseil municipal être ouvert à la discussion et qu'aucune décision n'était prise.

Cette position et ouverture d'esprit vous honnorent. Nous vous prenons aux mots et ne demandons qu'à participer au débat. Le collectif de parents d'élèves qui s'organise et se structure
actuellement ne cherche que le dialogue constructif dans l'intérêt général.

Toutefois avant de confirmer la décision de fermer les écoles et de choisir les écoles condamnées, il faudra apporter des réponses concrètes à de nombreuses questions et baser les
éventuelles prises de décisions sur des critères objectifs.

Nous avons commencé ce dialogue avec votre collègue responsable des travaux à la Mairie. Cet échange a déjà permis de trouver des idées et solutions concrètes (exemple implantation de logements
familliaux à l'emplacement du parking Diderot)

Comme je le disais dans mon premier message, nous avons bien l'intention de notre côté d'apporter des idées, des propositions afin d'échanger et d'aider la
municipalité à "penser le changement au lieu de changer les pansements".
A très bientôt pour ces échanges et actions constructives qui feront avancer le débat dans l'intérêt collectif...

Philippe Bourgain


Arnaud Clément 20/12/2009 15:12



Monsieur Bourgain,

Je n'ai pas pour habitude de changer d'avis ou de discours en fonction de mes interlocuteurs. Ce que j'ai expliqué lundi dernier devant les membres du Conseil Municipal est bien sûr toujours
d'actualité.

Si vous souhaitez poursuivre cette discussion directement et sans attendre janvier prochain, n'hésitez pas à demander un rendez-vous auprès du Secrétariat des Adjoints à la Mairie.

Cordialement.



Bourgain Philippe 19/12/2009 15:43


Bonjour Monsieur Clément.

En effet, vous avez raison. Votre clip très séduisant est fait pour attirer les personnes de la région parisienne et les entrepreneurs.

Je suis moi même arrivé il y a 3 ans à Châteauroux en provenance de la Région parisienne, avec ma famille et mes 3 enfants, pour créer une société.

Nous avons fait le choix de vivre à Châteauroux (rue Marceau) plutôt que dans un des villages périphériques pour la proximité des écoles Capucins / Katz et de la culture (conservatoire,
Equinoxe, bibliothèque...).

Aujourd'hui nous sommes très heureux dans notre ville. C'est pourquoi nous attirons votre attention sur le fait qu'avant d'essayer d'attirer de nouveaux habitants à Chateauroux, il vous faut
garder ceux qui ont fait le choix de venir !

L'attractivité d'une ville tient a peu de chose !!!

Il est clair que de notre côté, la fermeture du complexe Capucins / Katz, nous ferait réfléchir sur notre lieu d'habitation et par voie de conséquence sur la localisation des bureaux de notre
entreprise.

Vous pouvez estimer que ce commentaire n'engage qu'un seul de vos concitoyens. Toutefois, je pense que ma réflexion n'est pas isolée. Vous pourrez sans aucun doute le constater courant
Janvier.

Si demain, après la fermeture de nos écoles, de nouveaux ménages s'exilent en dehors de Châteauroux, vous aurez à nouveau des soucis à maintenir d'autres écoles du Centre Ville.

Je vous incite donc à méditer durant les fêtes la sitation suivante  "Face à un monde qui change, mieux vaut penser le changement, que changer le pansement"

Dans tous les cas, vous pouvez compter sur nous et de nombreux autres parents d'éleves des écoles de Châteauroux pour vous aider à penser au mieux le changement de notre ville à laquelle nous
sommes attachés.

En attendant le mois de Janvier qui ne manquera pas d'être très CONSTRUCTIF, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'années.

Philippe BOURGAIN
Ancien parisien et chef d'entreprise





Arnaud Clément 19/12/2009 23:55



Monsieur Bourgain,

Il le faudra que ce mois de janvier soit constructif et j'espère que la fin décembre le sera également, dès lundi prochain ; car quoi qu'il arrive, une décision sera prise sur l'avenir des
secteurs scolaires du centre-ville, au plus tard début février.

Pour le reste, si je vous félicite du choix qui a été le vôtre il y a donc trois ans, je ne sais que penser de votre commentaire quand vous évoquez la réflexion "sur [votre]
lieu d'habitation" et "sur la localisation des bureaux de [votre] entreprise" en cas de fermeture des écoles Françoise-Katz - Les Capucins : conseil, pression,
menace... Soyez sûr en tout cas que dans mon esprit, jamais l'intérêt particulier ne supplantera l'intérêt général. Et pour reprendre un mot de votre citation, je pense qu'il ne faut pas
craindre les éventuels "changements".

Bonnes Fêtes de fin d'année à vous. Cordialement.



Fleuret 19/12/2009 11:25


Monsieur Clément,

Je tenais à réagir par rapport à vos diverses réponses effectuées au sujet de la fermeture des écoles Katz et Capucins. Je ne veux pas faire de la redondance et réitérer mes propos écrits sur le
blog du collectif de défense des écoles puisque vous le lisez régulièrement.
Simplement, la parodie de la chanson "ça m'énerve" ne se veut en aucun cas constructive mais est délibérément provocatrice afin de d'ouvrir le débat qui n'a pas eu lieu en amont.
Vous parlez aujourd'hui de rumeur alors que le 8 décembre vous avez annoncé aux délégués de parents votre intention de fermeture du groupe scolaire Capucins Katz.
Pour ce qui est de l'indépendance de la presse, il y a eu une conférence de presse commandée par Monsieur Mayet le matin du conseil municipal où ce dernier a confirmé que la décision était prise.
Et oui, trop de personnes étaient présentes et ont entendu ses propos. 
Les parents ont toujours été et sont toujours ouverts au dialogue mais nous ne pouvons laisser la municipalité prendre des décisions hâtives sans discussions de fond au préalable. 
Notre force, nous parents, c'est que nous formons un collectif apolitique riche de personnes venant de secteurs professionnels divers unis autour d'une même cause : la sauvegarde des écoles de
notre centre-ville. Originaire de Châteauroux, après 10 ans passés à Paris, j'ai eu la joie de retrouver la vraie vie: emmener mes enfants à l'école en vélo où à pied, avoir tout à portée de main,
ne pas me stresser dans la voiture, être fier de ces belles installations construites pour nos enfants. Et le 8 décembre, ce couperet qui nous tombe dessus, avant même que l'inspection se soit
prononcée sur quoique se soit. J'aurais aimé entendre nos élus dire : "nous allons nous battre pour la sauvegarde des écoles" et non entendre (cf le conseil municipal) :" le centre ville meurt, il
faut bien fermer des écoles".
En tout état de cause, je suis heureux de constater que vous êtes un homme de dialogue et j'ai hâte de vous rencontrer afin que nous unissions nos efforts pour que cette idée de fermeture ne soit
qu'un mauvais souvenir. 


Arnaud Clément 19/12/2009 16:07



Monsieur Fleuret,

J'évoque dans une réponse à un commentaire, le terme de "rumeur". Mais, vous avez raison, ce mot n'est peut-être pas très approprié et il conviendrait plutôt de parler de fausse
information.

Car je persiste : lundi matin, lors de la conférence de presse, avec les journalistes, en présence de Messieurs Aucharles et Perriau, Monsieur le Maire a employé le terme de "projet
privilégié". J'étais présent et j'ai noté ce terme. D'ailleurs, le journaliste de Bip-TV, dans son édition du 14 décembre explique que la "municipalité de Châteauroux envisage la fermeture d'une école en centre-ville", citant ensuite le projet privilégié par la Ville de Châteauroux : celui de la fermeture de l'école
élémentaire Françoise-Katz et de l'école maternelle des Capucins. Dans le reportage, la journaliste rappelle "qu'un de ces trois groupes
scolaires" (Saint-Martial, Le Colombier ou Françoise-Katz - Les Capucins) est concerné par une fermeture. Dans son interview, Monsieur le Maire dit : "Si le choix de femeture se portait sur les Capucins..."... "envisager", "si"... des propos qui ne laissent pas la place au doute et qui prouvent bien que
l'article de la presse écrite consacré à ce sujet avec pour titre "Françoise-Katz et Capucins : la fermeture confirmée" étaient fort peu objectif et s'inscrivait dans un sens
polémique.
Par ailleurs, les parents des écoles Françoise-Katz et Les Capucins présents le soir même, au Conseil Municipal ont pu entendre le même discours. Et je ne doute pas de leur étonnement le
lendemain en découvrant la presse. Une décision sera prise, comme je l'ai toujours expliqué, mais fin janvier - début février.

Ensuite, Monsieur Fleuret, vous ne pouvez parler de "décisions hâtives". Je développerai ce point dans mon prochain billet. Mais sachez que les Directeurs des écoles concernées qui sont
à l'origine de cette discussion sur les écoles ont ouvert un débat interne à l'Education Nationale, dès l'année scolaire 2008-2009. Et en septembre dernier, la décision d'une éventuelle fermeture
d'école revenant à la municipalité, j'ai demandé aux Directeurs de venir en Mairie présenter leur projet. On ne peut donc parler de "décisions hâtives". Les hypothèses que
j'ai présentées dans les différents Conseils d'Ecoles sont travaillées depuis plusieurs semaines et parfois même depuis plusieurs mois. Aujourd'hui, le temps de l'échange avec les
parents d'élèves est venu et depuis le début du mois, nous sommes en mesure de présenter la réalité des choses, ainsi que les différentes hypothèses sur lesquelles nous avons travaillé. Vous
pouvez peut-être nous reprocher de rentrer dans ce débat tardivement, mais sur un sujet aussi compliqué que la situation scolaire en centre-ville, nous devions être en mesure de
vous présentez des hypothèses et un projet construit.

Le dialogue se poursuit donc, dès lundi où suite à une demande des délégués des parents d'élèves des écoles Françoise-Katz et Les Capucins de rencontrer les délégués de parents des autres écoles
; et suite à une proposition de Monsieur Perriau, responsable du Service Vie Scolaire de venir en Mairie pour travailler ensemble, nous nous retrouverons pour une réunion que je souhaite
constructive et sereine.

Pour le reste, je suis le premier à souhaiter "sauvegarder les écoles" à Châteauroux. Malheureusement, en centre-ville il y a une situation qui s'impose à nous. Même les délégués
des parents d'élèves des écoles Françoise-Katz et Les Capucins ont reconnu en reunion, le 8 décembre dernier, qu'il faudrait vraissemblablement en passer, sur le centre-ville, par
une fermeture d'école. Si vous avez une autre solution, la Ville l'étudiera avec attention. Comme Monsieur Tavarès, si vous souhaitez que nous en parlions directement, je vous invite à solliciter
un rendez-vous auprès du Secrétariat des Adjoints à la Mairie.

Cordialement.



Nicolas Tavares 18/12/2009 23:00


C'est donc tout à votre honneur. N'hésitez pas à venir faire un petit tour sur notre blog, vous y découvrirez quelques messages de soutien inattendus. Et l'étude lancée par le collectif auprès des
employées d'Armatis va vite démontrer qu'elles n'ont visiblement pas envie d'emmener leurs enfants dans une crèche en centre ville. Elles veulent de la proximité... Peut-être une piste pour
débloquer la situation et terminer de remplir le Centre Colbert.
Pour ce qui est des écoles, j'imagine que les enfants qui arriveront bientôt de l'empire du milieu avec leurs parents trouveront à Katz, aux Capucins, à Saint-Martial et autres Colombier
l'opportunité de regarnir les rangs.
Quant à l'ironie, la manier le plus souvent possible évite bien des débordements...


Arnaud Clément 19/12/2009 00:09



Monsieur Tavares,

Je suis très attentif à tout ce qui concerne Châteauroux et particulièrement, à ce qui touche à ma délégation. Vous vous doutez bien que je suis avec attention votre blog depuis sa création. J'y
découvre en effet des "soutiens inattendus" de la part de personnes qui ne connaissent pas véritablement la situation scolaire de notre centre-ville. Malheureusement, je ne peux
rencontrer et expliquer la situation à chacun. Et comme il n'est pas non plus possible de compter sur l'objectivité de la presse écrite pour informer sur le fond des choses, comme j'ai pu le
constater la semaine passée avec l'annonce de la "fermeture confirmée" des écoles Françoise-Katz et les Capucins (!) - A croire que ce sont les journalistes eux-mêmes qui ont pris
la décision... - la rumeur continue à faire son oeuvre.

Pour ce qui est du Centre Colbert, je ne comprends pas pourquoi vous vous basez sur l'entreprise Armatis et sur ce seul bassin d'emplois. Nous avions évoqué lors des dernières élections la
création d'une crèche à horaires décalés. Si les Capucins fermaient et devenaient une halte-garderie - crèche, elle pourrait très bien être à horaires décalés et ne toucherait donc pas seulement
les employés du Centre Colbert. Enfin, pour ce qui est du Centre Colbert, je ne connais pas spécialement bien les locaux, mais on m'affirme qu'aujourd'hui, il y aurait un problème de
place. Donc la création d'une crèche au Centre Colbert... 

Mais plutôt que d'évoquer le possible public visé par une hypothétique utilisation de locaux, dans le cas d'une éventuelle fermeture de l'école maternelle Les Capucins, il me
semble plus judicieux d'évoquer les écoles.

Comme d'autres, j'ai beaucoup d'espoir dans les projets que mène aujourd'hui la Communauté d'Agglomération Castelroussine (CAC), afin de développer l'emploi. C'est la priorité. Mais avant que les
enfants "de l'empire du milieu" soient à Châteauroux et dans le centre-ville, il va s'écouler quelques mois... Je souhaite que tout cela aille très vite, mais les conséquences
démographiques de ce dossier économique restent floues. En revanche, je vous rappelle que Châteauroux, comme d'autres communes de la CAC sera impactée par le départ des militaires. Et ça,
c'est une triste réalité.

Enfin, vous savez parfaitement que les "débordements" ne mènent à rien. Croyez bien que je préfèrerais préparer une ouverture d'école plutôt que d'essayer de trouver une solution, la
moins douloureuse possible, à un centre-ville qui ne comporte que des secteurs scolaires en difficulté. Si vous souhaitez que nous en parlions directement, ce qui serait sans doute plus
simple, n'hésitez pas à solliciter un rendez-vous auprès du Secrétariat des Adjoints à la Mairie. 

Cordialement.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents