Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Conseil Municipal d'Enfants de Châteauroux : des dangers d'Internet

Publié par Arnaud Clément sur 1 Juillet 2011, 21:53pm

Catégories : #Châteauroux36

Conseil-Municipal-d-Enfants-de-Chateauroux---BD-sur-les-da.jpg   Abordé rapidement lors du Conseil Municipal d'Enfants (CME) du 21 juin dernier, la nouvelle réalisation des membres de la Commission Sécurité - Communication du CME de Châteauroux a été présentée mercredi : une bande dessinée consacrée aux dangers d'Internet. Cette bande dessinée est en fait le tome 2 des Aventures de Maxime et Max, la première BD évoquant les risques rencontrés sur la route. Elle s'adresse en priorité aux enfants et sera distribuée dans les écoles élémentaires et dans les collèges de Châteauroux à la prochaine rentrée. 

   Cette seconde bande dessinée est le résultat du travail, ces deux dernières années, des jeunes Elus de cette Commission du Conseil Municipal d'Enfants de Châteauroux : Tiffany, Claire, Faustine, Asmae, Laura, Oumaïma, Merve, Leila, Benjamin, Youcef, Alix, Samuel, Younès, Mohamed, Quentin et Pierre-Louis ; ainsi que de la collaboration des membres des Services de la Ville de Châteauroux : Peggy Cousin, Olivier Porret et Colette Renard. Merci et bravo à tous pour cette belle et utile production.

   Voici deux articles évoquant cette bande dessinée : le premier intitulé "Les dangers d'Internet en bande dessinée", de Damien Carboni, est paru dans La Nouvelle République du 30 juin. Le second, "Une BD pour bien surfer", de Florent Renaudier est paru aujourd'hui dans L'Echo - La Marseillaise.

Logo NR 02   "Le Conseil Municipal d'Enfants a présenté, hier après-midi, à la Mairie, le tome II des Aventures de Maxime et Max, sur les dangers d'Internet.

   "Il s'agit de la deuxième BD. La première, publiée en 2007, portait sur la sécurité routière", explique Arnaud Clément, Maire-Adjoint délégué à l'Education, aux Affaires scolaires et au Conseil Municipal d'Enfants. "Nous sommes juste là pour les accompagner. Ces jeunes conseillers municipaux ont travaillé sur trois scénarios liés à l'utilisation du Net : le virus, l'arnaque et les jeux dangereux." Durant deux ans, Oumaïma, Laura, Benjamin, Pierre-Louis et Laïla, pour ne citer qu'eux, ont ainsi planché sur des croquis et des histoires, inspirés de leurs propres expériences face à Internet. Le tout mis en dessins par Josselin Garguilo.

   Cette BD, distribuée dès la rentrée prochaine aux enfants (de 9 à 16 ans) fréquentant les écoles, collèges ou centres de documentation de Châteauroux, s'adresse également à leurs parents. Ces derniers pouvant, parfois, se sentir un peu perdu face à l'outil. A l'intérieur, des conseils de bons sens leur étant destinés et les incitant à "ne jamais laisser les jeunes enfants seuls sur Internet" ou "à activer le logiciel de contrôle parental". De plus, neuf règles d'or y sont édictées dont celle qui recommande de ne "jamais donner ses nom, adresse, numéro de téléphone ou photo" à une personne inconnue.

   On peut cependant regretter que les réseaux sociaux, véritables phénomènes, n'aient pas fait l'objet d'un scénario de la part des enfants. La jeune génération, née en meme temps qu'Internet, maîtrisant déjà le jargon informatique. Créer un profil sur un réseau social très connu, pourtant interdit au moins de 13 ans, est un jeu... d'enfants. Même si ceux-ci sont respectueux de la plupart des règles expliquées dans la BD, des entorses sont parfois possibles : "Il suffit de dire qu'on est né en telle année. J'ai plus de 300 amis inscrits sur mon profil, mais j'ai paramétré mon compte pour le protéger. Je télécharge aussi de la musique pour mon MP3", reconnaît l'un d'eux."

L-Echo-La-Marseillaise-02.jpg   "Le Conseil Municipal d'Enfants publie une deuxième bande dessinée. Cette fois-ci, on aborde "les dangers d'Internet".

   Après la sécurité routière en 2007, le Conseil Municipal d'Enfants explique les dangers d'Internet dans sa nouvelle BD. On retrouve donc Maxime et Max dans des situations quotidiennes face à Internet. "Les enfants ont imaginé les scénarios et réalisé quelques croquis de base pour le dessinateur", explique Arnaud Clément, Maire-Adjoint en charge du Conseil Municipal d'Enfants.

   Le projet a été élaboré sur deux ans. Le sujet de la BD est naturellement venu aux enfants. Adepte de plus en plus tôt des pratiques numériques, grâce aux téléphones, consoles et autres appareils connectés, ils perçoivent rapidement les risques. "Internet, c'est pas net" remarque Oumaïma. "Mes parents surveillent ce que je fais. C'est eux qui ont défini mes mots de passe. Sur mon ordinateur, MSN et Facebook sont bloqués".

   Trois thématiques, chacune abordée dans une histoire ont été retenues : les virus, les escroqueries en ligne et les images choquantes. Laura rappelle que "les virus peuvent être téléchargés sans qu'on le sache". Quant aux achats sur Internet, "il faut faire attention à utiliser des sites sécurisés, surtout quand on donne son numéro de carte bleue".

   Un léger bémol pourtant, le phénomène croissant des réseaux sociaux n'est que survolé en fin de livre. Pourtant, les jeunes les pratiquent de plus en plus, pour preuve Pierre-Louis recommande de bien choisir son pseudo "si on te reconnaît, tu es perdu". De son côté, Benjamin, 11 ans, n'a pas encore l'âge légal de s'inscrire (13 ans), et affirme déjà avoir plus de "172 amis".

   En parallèle, même si le livre s'adresse aux enfants, quelques conseils sont glissés à destination des parents, comme l'encouragement à l'utilisation d'un logiciel de contrôle parental, vérifiez régulièrement l'historique internet et ce que font les enfants sur le web, consulter les pages d'informations sur les risques des mauvaises pratiques. Le conseil le plus important est de ne jamais laisser les jeunes enfants seuls sur Internet. Il faut installer l'ordinateur dans une pièce commune pour éviter qu'ils ne soient confrontés à des contenus choquants ou violents.

   Tirée à mille exemplaires, la BD sera distribuée, dès la rentrée prochaine dans les écoles de Châteauroux. Elle devrait aussi être consultable gratuitement sur le site internet de la Mairie. L'année prochaine, les Conseillers entameront un nouveau projet qui abordera le thème de la violence."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents