Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Elle a osé le dire : Nadine Morano (II)

Publié par Arnaud Clément sur 8 Février 2012, 22:51pm

Catégories : #Politique

morano le 1er mars 2010   Certaines personnes sont, à mes yeux, vraiment indignes d'être ministre de la République. L'actuelle Ministre chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle fait partie de ces personnes. Alors qu'un grand débat national devrait s'ouvrir, ce ne sont que des petites phrases qui sont prononcées par les uns (PS) et les autres (UMP), au dépend de l'adversaire. Cela évite évidemment de parler du fond et des véritables problèmes des Français.

   A ce petit jeu malsain, dont j'espère qu'il prendra fin rapidement, Nadine Morano excelle. Ce matin, dans une déclaration au Parisien, c'est au physique des autres candidats qu'elle a choisi de s'attaquer. Faut-il avoir bien peu d'argument politique pour en arriver là ! C'est juste minable.

   Sur Eva Joly, Nadine Morano estme que son "problème d'image ne vient pas que de son accent, c'est aussi physique. On sent du coup qu'il n'y a pas de communicant derrière". Sur la candidate du PS en 2007, Ségolène Royal, elle "est allée jusqu'à la médecine esthétique et la correction dentaire". Enfin, sur François Hollande : "C'était un homme débonnaire, aimant la bonne chère et la plaisanterie [...]. On est dans la construction d'un personnage par des communicants. Je fais un régime, je change de lunettes, je fais attention à me contenir à tout instant... Mais l'image se fissure toujours à un moment."

   Face à cela, évidemment, pour la groupie sarkozyste, le Président de la République "est dans la sincérité permanente". De sa part, un reproche au Chef de l'Etat eût été pour le moins surprenant.

    A quelques semaines du premier tour de l'élection présidentielle, Nadine Morano critique donc le physique d'autres candidats. Je n'aime pas cette manière de faire. Quel est l'importance du physique quand il s'agit de l'avenir de la France ? Ce n'est que de la politque de caniveau. Un terrain que Madame Morano semble décidément apprécier.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents