Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Georges Frêche, candidat aux Régionales avec la bienveillance du PS

Publié par Arnaud Clément sur 13 Décembre 2009, 22:15pm

Catégories : #Politique

Georges-Fr-ches-03.jpg   J'ai déjà eu l'occasion de dire tout le bien que je pense de ce personnage, dans un article du 5 mars dernier. Président de la région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche est bien sûr candidat à sa succession, lors des prochaines échéances électorales de mars prochain. Candidat, sans l'investiture officielle du parti socialiste dont il a été exclu en 2007, en raison de ces nombreux dérapages verbaux. Mais Georges Frêche va pouvoir bénéficier de la bienveillance de son ancien parti. Le PS s'est en effet contenté de prendre acte du vote des adhérents du Languedoc-Roussillon qui n'ont pas envisagé d'élaborer un projet et de construire une liste socialiste d'opposition à Georges Frêche.

   Les alliés traditionnels du PS, les Verts et le Front de Gauche ont décidé de refuser de collaborer avec Georges Frêche. Mais cela ne pose semble-t-il aucun problème au sein du PS. Une nouvelle fois, c'est profondément décevant. Les socialistes n'ont encore rien compris dans cette affaire. 

   Et pourtant, ils ont de la matière pour juger de la nécessité ou non d'apporter un soutien à peine voilé à ce monsieur. Après avoir traité des harkis de "sous-hommes" et s'être étonné de la proportion de "blacks" au sein de l'équipe de France de football, l'actuel Président de la région Languedoc-Roussillon, a semble-t-il effectué un nouveau dérapage verbal en septembre dernier. Lors d'une cérémonie dans les Pyrénées-orientales, Georges Frêche aurait déclaré : "Les Allemands ont fait deux millions de prisonniers partis en villégiature, s'occuper des gretchen, pendant que leurs maris étaient en peine sur le front russe" !!! Déclaration qui lui vaut aujourd'hui, la plainte du fils d'un prisonnier de guerre. Quel mépris pour ceux qui ont dû quitter la France et se retrouver au coeur de l'Allemagne nazie. Mais avec ce sinistre personnage, on commencerait presque à être habitué.

   Enfin, si le PS n'est pas capable de tirer les conséquences des dérapages de cet individu, j'espère que les électeurs sauront en mars prochain porter à la présidence de la région Languedoc-Roussillon, un homme plus ouvert, plus humain et plus respectueux. Respectueux en premier lieu de ces électeurs : "une majorité de cons" pour Monsieur Frêche ! Souvenez-vous :

Commenter cet article

Olivier P 14/12/2009 10:42


Que veux-tu, de Frèche à Balkany, nous avons tous une croix à porter...


Arnaud Clément 14/12/2009 15:30


C'est pas faux Olivier !


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents