Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Joyeuses Fêtes de Pâques 2010

Publié par Arnaud Clément sur 3 Avril 2010, 23:05pm

Catégories : #Actualité



A Tous, je souhaite
de Joyeuses Fêtes de Pâques,
en formulant cette année encore, ce voeu :
que chacun porte en lui, l'espérance.



Commenter cet article

François HUMMEL 05/04/2010 10:46



Bonjour Arnaud


Merci pour tes souhaits où l'on ressent  que tu es tourné vers l'amour de ton prochain, ce qui est réjouissant dans le contexte actuel d'égoïsme, découlant d'une célébration de la
rupture qui n'apporte visiblement rien de bon, si ce n'est à ceux qui profitent joyeusement du libébéralisme, au détriment de la fraternité. 


Malheureusement nos concitoyens et compatriotes sont je crois lassés de tout et même de l'espérance, ce qui plus grave encore...


Mais comment ne le seraient-ils pas dans une société où ceux qui la dirigent n'ont de la vie qu'une conception de rentabilité et ne voient plus dans l'homme qu'un paramètre économique et
superflu, faisant obstacle à l'épanouissement de ceux qui n'ont d'autres rêves que profit et rentabilité.


Certes, il y a encore dans cette société qui disparaît par acharnement de destruction de notre modèle de vie, des gens de bonne volonté dont tu fais certainement partie, qui conservent encore en
eux l'art de pratiquer la révolte et celui de la liberté de pensée.


Bien entendu, on leur fait rejoindre les rangs des iconoclastes qui doutent des vertus d'une politique régressive, méprisante pour l'homme, destructrice des services publics et de leur utilité
sociale, pour se diriger vers la privatisation des moyens de vie, ce qui raréfie le dévouement  que l'on peut trouve près des fonctionnaires respectueux des usagers et il
y en a, et n'est  certainement  pas gain pour l'homme puisque l'intérêt unique est celui du profit .


Je passe aussi sur la "République facultative" ainsi que l'avait titré "Le Monde" qui rappelait l'article premier de la constitution, qui dispose que la République "assure l'égalité
devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion" et que pour  ceux qui le rappellent ,  " l'idée de choisir ou d'écarter
quelqu'un en tenant compte de son origine est anticonstitutionnelle avant même d'être scandaleuse".


De la même façon, je stigmatiserai le recul de la laïcité avec le tristement célèbre discours de Latran de décembre 2007 où le président de notre République pourtant d'essence et
d'intimité laïque,  avait sans aucune gêne déclaré au Pape, et j'ai même honte  de le reproduire ici: "Dans la transmission des valeurs et dans dans l'apprentissage de la
différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le Pasteur".


Pourquoi donc se demandaient Christophe Girard, élu parisien et Guillaume Pigeard de Gurbert, philosophe, éliminait-il de son "élan spirituel le Rabin et l'Iman?"


De toute façon, précisent ces derniers, "parler comme il le fait dans ce même discours du "désert spirituel des banlieues", c'est nier l'Islam, et c'est une abstraction dangereuse pour notre
pacte républicain de toute façon".


Certes, on pourra toujours dire que ce président symbole de l'inculture en beaucoup de domaines, n'est qu'unenouvelle péripétie  de l'histoire de France qui s'en est remise de  bien
d'autres, mais cela permet de comprendre la lassitude de nos contemporains qui n'ont plus le réflexe humain de l'espérance  face également à des lois qui oppressent les libertés,
réduisent l'expression démocratique, satisfont surtout les mêmes, dans l'intérêt bien compris du camp sorti vainqueur des urnes, alors qu'on leur avait promis à eux, du rêve !


Bien entendu, ces propos feront de moi pour ceux qui profitent du système, un "gauchiste", un qui n'y comprend vraiment rien, mais je revendique le droit de vivre, sur une planète faite en
priorité pour le bien de l'homme et non pour l'exploitation de celui-ci, à des fins surtout de garanties de privilèges...


Aussi, que ceux qui savent encore agir avec humanisme continuent à cultitver les valeurs humaines  auprès de tous, des jeunes dont dont devons être la providence et des moins jeunes
qui ne sauraient être exclus puisque démographiquement, ils sont aussi notre avenir de vie. 


                                                                 
François HUMMEL 


 


 



Arnaud Clément 05/04/2010 23:52



Merci François pour cet important message.

Nous devons en effet placer l'Homme au coeur de nos réflexions et de notre action politique. Et surtout, l'économie doit être au service de l'Homme et non l'inverse. Ce n'est pas être
"gauchiste" que d'écrire cela, mais plus justement, c'est faire preuve de réalisme, face aux problèmes et aux injustices qui se multiplient à l'intérieur même de notre
société.

En attendant, portons en nous cette espérance d'un monde meilleur. Amicalement.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents