Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Législative partielle dans le Doubs : un duel FN - PS

Publié par Arnaud Clément sur 2 Février 2015, 21:48pm

Catégories : #Politique

FN---PS.jpg

   Hier, se tenait dans le Doubs, le 1er tour de l'élection législative partielle visant à remplacer celui qui est devenu Commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l'Union douanière, Pierre Moscovici. Une élection à haut risque puisque le Parti Socialiste ne dispose déjà plus de la majorité absolue à l'Assemblée Nationale.

   La candidate du Front National, Sophie Montel est arrivée en tête avec 32,6% des voix (+8,7 points par rapport à 2012). Le PS, Frédéric Barbier s'est qualifié pour le second tour avec 28,8% des suffrages (-12 points). Enfin, l'UMP Charles Demouge a été éliminé en obtenant 26,54% soit 3,3 points de plus qu'en 2012.

   Dans le contexte actuel, il n'est pas surprenant de voir un candidat socialiste en net recul par rapport à 2012 et c'est presque une victoire pour lui de pouvoir se retrouver au second tour. En revanche, l'UMP ne bénéficie ni du rejet de la politique menée par le gouvernement actuel, ni de l'effet Sarkozy annoncé. C'est clairement une défaite pour ce mouvement. Enfin, les Français commencent à s'habituer à voir les candidats FN être présents au second tour d'une élection législative, progressant ici de près de 9 points.

   Tous ces résultats sont évidemment à prendre avec beaucoup de précaution. Car le grand vainqueur de cette consultation, c'est l'abstention : 60,44% d'abstention hier dans cette 4ème circonscription du Doubs, en hausse de 21 points par rapport à 2012 ! 60,4%, c'était en 2012 le taux de... participation au 1er tour de la même élection. La démocratie souffre.

   Dimanche prochain, ce sera donc un duel FN - PS, au cours duquel, les abstentionnistes et les électeurs de l'UMP feront la différence. L'UMP prendra position bien tardivement demain. Pour ma part, je persiste à penser que mieux vaut un élu socialiste qu'un élu extrémiste. C'est pourquoi si j'étais électeur de cette circonscription du Doubs, je voterais au second tour pour le candidat du PS. Le choix du bon sens républicain dans ce type de confrontation.
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents