Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Mes trois premiers Billets politiques

Publié par Arnaud Clément sur 15 Novembre 2009, 22:09pm

Catégories : #Politique

   Mon ami FalconHill m'a proposé, il y a quelques jours déjà, dans le cadre d'une chaîne, de citer mes trois premiers billets politiques écrits sur ce blog.

   Ce blog étant notamment "un espace de dialogue sur la politique locale et nationale", il n'aura fallu attendre que douze jours pour voir apparaître le 25 octobre 2006, ce premier article politique, intitulé : "Parti Socialiste : les "jurys citoyens" au coeur du deuxième débat télévisé". En pleine campagne interne du PS pour désigner son candidat à l'élection présidentielle, la candidate Ségolène Royal avait eu une idée fumeuse (une de plus !) : évaluer l'action des élus par des citoyens tirés au sort, remettant ainsi en cause le fonctionnement de notre démocratie.

   Le deuxième billet politique de ce blog a été rédigé deux jours plus tard, le 27 octobre 2006 : "Parti Socialiste : les débats consacrent la division". Je soulignais dans cet article le manque d'unité du PS annonçant même qu'à gauche, "la machine à perdre [était] en marche". Je ne m'étais pas trompé et chacun peut constater que les divisions au sein du PS n'ont fait que s'accentuer depuis cette date.

   Enfin, le 10 novembre 2006, j'écrivais mon troisième billet politique, consacré une fois n'est pas coutume à Ségolène Royal et intitulé : "Ségolène Royal prépare la Révolution dans l'Education Nationale". Cette dernière montrait par ses propos, une grande méconnaissance du travail effectué par les enseignants et lançait une charge assez injustifiée contre ceux qui s'investissent dans ce beau métier. Du n'importe quoi... du Ségolène Royal tout simplement.

   Et le plus inquiétant c'est que celle qui a été élue, battue lors de l'élection du Premier Secrétaire du PS, il y a un an, ne change pas. Encore ce week-end, personne ne souhaitait sa venue à Dijon pour ce moment de réflexion à gauche ; elle n'était pas invitée, mais peu importe le ridicule, elle s'est rendue dans la préfecture de la Côte-d'Or. A-t-elle essayé de "fraterniser" avec son "ami" Vincent Peillon ? Personne ne le sait. Mais ce qui est sûr aujourd'hui, c'est que son ancien lieutenant, estime que Ségolène Royal "ne pourra pas faire gagner la gauche en 2012". Dans le courant ségoléniste, certains commenceraient donc à ouvrir les yeux ? Avec un peu de "bravitude", d'autres suivront. Mais, mieux vaut tard que jamais.

   Comme il s'agit d'une chaîne, je laisse Olivier, vers qui mes pensées se tournent souvent actuellement, et tous ceux qui le souhaitent prendre la suite.

Commenter cet article

lbenj 27/11/2009 16:56


Hugues

Satkozy ne fait que baffouer les valeurs republicaines et democratiques chaque jour


Arnaud Clément 27/11/2009 23:06



Des exemples, des exemples...



hugues 26/11/2009 17:11


non seulement N Sarkozy méconnaît le métier d'enseignant mais il le méprise en déclarant que le curé a plus de poids que l'instit faisant fi au passage du principe de laïcité alors qu'il est sensé
en être le représentant. Les vcaleurs républicaines sont vraiment baffouées chaque jour.


lbenj 25/11/2009 16:21


Je souhaite revenir sur l'Education nationale

Vous êtes vous même professeur et je suis étudiant à l'IUFM, nous sommes alors peut être sur la même longueur d'ondes concernant la futur formation des maitres.
C'est bien beau d'avoir un master mais enseigner avec seulement un master mais avec une meconnaissance deconcertente du métier me choque et m'efraie pour l'avenir de l'école.

Alors quant à la connaissance de Ségolène Royal sur l'EN je ne sais pas mais je sais surtout la tres grande meconnaissance de M; Sarkozy et de son gouvernement (surtout Darcos et Precresse ( peut
etre la pire de toutes)) en tant qu'éducation.
Un ancien ministre de l'EN, Darcos, qui ne sait pas faire un simple produit en croix c'est un peu choquant non?????

Quant au reste de la politique, certes Segolene royal sort pas mal de bourdes mais le Sarkoshow aussi, et Dupont Aignan il devrait se faire un peu plus mediatiser car plus la droite est divisée
mieux c'est. Enfin chacun voit cela comme il le veut  :).


Arnaud Clément 25/11/2009 22:49



Pour ce qui est de la formation des enseignants, vous avez raison, il faut insister sur la pratique de l'enseignement et ne pas se limiter aux connaissances universitaires.

Pour Xavier Darcos, incapable de faire un produit en croix, sans commentaire...

Enfin, pour Nicolas Dupont-Aignan, s'il ne passe pas beaucoup dans les médias, c'est tout simplement, parce qu'il représente une alternative républicaine crédible à la politique menée
actuellement. Et manifestement la seule aujourd'hui. Il est donc dangereux. Et d'ailleurs, s'il touche évidemment à droite, il prend aussi à gauche car de nombreux républicains de gauche, du
MRC ou du PRG rejoignent depuis quelques mois Debout La République.



Olivier P 19/11/2009 12:48


Ségolène à la recherche de nouveaux amis?


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents