Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Régionales 2010 : la non-réaction de l'UMP et de la majorité

Publié par Arnaud Clément sur 22 Mars 2010, 22:51pm

Catégories : #Politique

   J'ai évoqué la semaine passée, le véritable déni de réalité auquel plusieurs membres de la majorité présidentielle, le Premier Ministre en tête, s'étaient livrés, suite au premier tour des élections régionales.

Xavier-Bertrand-le-22-mars-2010.jpg   Si au soir du second tour de ces élections, la plupart des membres de la majorité ont reconnu la défaite, on ne peut que constater que l'un des principaux artisans de ce fiasco électoral de la droite républicaine, Xavier Bertrand, secrétaire général de l'Union pour un Mouvement Populaire n'a pas vraiment entendu le message des Français. Comme le souligne FalconHill, dans un excellent article dont je vous recommande la lecture et dont je partage totalement le contenu, Xavier Bertrand semble "n'avoir rien compris au film". Quand ce dernier explique, ce matin, sur RTL : "Je n'ai pas entendu, hier, les Français dire non aux réformes", il montre clairement et simplement, qu'il n'est plus en phase avec la réalité. Car je suis persuadé que les Français sont, aujourd'hui, totalement dégoutés des "réformes", un terme d'ailleurs qui inclut désormais, un contenu profondément négatif dans leurs esprits. 

   Réformer pour davantage de pouvoir d'achat, réformer pour rendre notre démocratie irréprochable, réformer pour qu'il y ait moins d'injustice en France, réformer pour améliorer les conditions de vie des Français, c'est ce que le peuple français souhaitait en 2007. Mais la plupart des différentes "réformes" depuis cette date, ont eu des effets contraires ou n'ont pas permis d'atteindre ces objectifs. Dès-lors, les Français sont plus que méfiants vis-à-vis de ces "réformes" et même s'il sera nécessaire à l'avenir de réformer dans de nombreux domaines, il faudra indiscutablement le faire autrement.

   Le remaniement gouvernemental annoncé ce soir le permettra t-il ? J'en doute. Si Xavier Darcos est donc désigné comme LA victime de ces élections régionales (pourquoi seulement lui ?), je ne suis pas convaincu que les quelques modifications apportées à l'équipe gouvernementale répondent à l'attente considérable des millions de Français qui ces deux derniers dimanches se sont abstenus (21 millions au second tour), ont voté blanc ou nul (1 million), ou se sont réfugiés dans le vote de protestation des extrêmes (2 millions). Il faudra d'autres signes, d'une toute autre ampleur, pour répondre aux attentes et aux inquiétudes exprimées par le peuple.

Francois-Baroin-04.jpg   Je note cependant un signe encourageant, la nomination de François Baroin comme ministre du budget. C'est un homme que j'apprécie, qui n'a jamais trop su manier la langue de bois. Pourtant, le député-maire de Troyes était considéré jusque-là, comme persona non grata au sein du gouvernement. Le Chef de l'Etat, dans un élan de profonde sympathie, n'avait-il pas expliqué, une fois élu, à son successeur au ministère de l'Intérieur en mars 2007 : "Deux mois à l'intérieur, cinq ans à l'extérieur [du gouvernement]". Il semble que Nicolas Sarkozy ait changé d'avis, en pratiquant l'ouverture à un chiraquien. Voilà qui est, je le répète, encourageant, mais certainement pas suffisant pour les Français !

Commenter cet article

magic mimi 23/03/2010 06:42


En effet on voit bien "qui'ls" n'en ont rien à faire de ce que l'on pense.

Personne n'est contre les réformes, elles sont nescéssaires avec l'évolution des conditions de vie mais réformes ne doit pas rimer toujours avec serrage de ceinture, surtout pour toujours les
mêmes.


Arnaud Clément 23/03/2010 14:21


Absolument magic mimi !


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents