Le Blog d'Arnaud Clément

Bienvenue sur ce Blog, un espace de dialogue sur Châteauroux et sur tous les sujets d'actualité.

Un rugby politisé à Châteauroux ?

Publié par Arnaud Clément sur 6 Mars 2011, 23:01pm

Catégories : #Châteauroux36

Raynald-Ferry-et-Christophe-Perigord---Photo-NR.jpg   Hier, j'ai été stupéfait à la lecture de l'article consacré dans La Nouvelle République au "grand témoin de la semaine". Ce ou plutôt ces grands témoins étaient cette semaine, Raynald Ferry, Président du R.A.C.C. (Rugby Athlétique Club Castelroussin) et Christophe Périgord, trésorier du Club. Les déclarations de ces deux dirigeants ont été pour le moins surprenantes.

   En effet, dans cet article, on ne peut lire que des attaques en règle contre la Ville de Châteauroux. Rien de ce qui est fait à Châteauroux, ne semble trouver grâce à leurs yeux. Par exemple, s'exprimant sur le projet d'Ozans, ces messieurs n'y voient alors que "de la com' et des effets d'annonces". Evoquant ensuite "les soucis financiers de la Berrichonne tennis", ils critiquent alors "la gestion financière des associations sportives par l'actuelle municipalité", ayant le sentiment d'être "les dindons de la farce". Rien que ça !

   Plus étonnant encore, même la participation de la Ville de Châteauroux à hauteur de 120.000 euros - le Conseil Régional a versé 40.000 euros et le Conseil Général 19.000 euros - pour le financement du club-house du R.A.C.C., inauguré hier, ne les satisfait pas, dans la mesure où il ne s'agit que "d'une subvention d'équipement" ! Incroyable.

   On a un peu l'impression de rêver en lisant cet article. Car il faut être clair : la Municipalité a subventionné cet équipement pour 120.000 euros. Alors, sans attendre le moindre remerciement, puisque chacun sait que chez certaines personnes, ils ne viennent jamais, une certaine reconnaissance, vis-à-vis de la Ville de Châteauroux et des Castelroussins, qui ont contribué au financement de ce club-house par leurs impôts, ne serait peut-etre pas trop demandée.

   Si la Municipalité avait refusé toute participation financière, ces dirigeants auraient-ils la "dent [aussi] dure" ? On peut s'interroger. Mais peut-être auraient-ils alors vraiment de bonnes raisons pour se sentir "les dindons de la farce" et tenir un discours d'opposants politiques...
Photo : Nouvelle République.

Commenter cet article

hugues 08/03/2011 07:29



Cracher à la figure me semble une expression un peu exagérée mais libre à vous de vous exprimer comme chaque citoyen est libre de s'exprimer. C'est quand même un des piliers de notre République
de pouvoir dire ce que l'on pense. Je trouve très sain que des dirigeants de clubs sportifs aient des opinions sur des sujets aussi variés que l'économie, les associations... Ce n'est pas parce
qu'on touche une subvention d'une municipalité qu'on doit se taire sinon ce serait très grave!


 



Arnaud Clément 08/03/2011 12:03



Hugues,

Quoi de plus normal en effet, que "des dirigeants de clubs sportifs [comme tout citoyen] aient des opinions sur des sujets aussi variés que l'économie, les associations...". Je
partage totalement votre avis sur ce point. De même, "ce n'est [évidemment] pas parce que l'on touche une subvention d'une municipalité qu'on doit se taire". C'est évident.

Mais de là à "cracher à la figure" (je maintiens) de ceux qui vous aident... Comme l'expliquait encore Jean-Yves Hugon récemment, "le R.A.C.C se voit attribuer pour
2011, 200.000 euros de subventions de fonctionnement et d'investissement, ce qui en fait le club le mieux doté derrière la Berrichonne" ! C'est ce que vous appelleriez être "les
dindons de la farce" ?

Pas un mot, pas une allusion dans cet article, pour montrer un minimum de reconnaissance vis-à-vis de la Ville de Châteauroux et des Castelroussins qui ont participé au financement de ce
club-house. A l'inverse, des critiques, des attaques et de la rancoeur. Vous trouvez cela normal ?



magic mimi 07/03/2011 14:05



Bonjour


Je pense que dans notre pays nous avons encore le droit de dire ce que l'on pense et tant pis si cela dérange!


Ces dirigeants ont répondu aux questions posées par le journaliste qui les faisaient réagir sur l'actualité de la semaine.


ce n'est quand même leur faute si l'actualité parle d'ozans.


l'inauguration du club house a été commenté ce matin dans la nr avec un article élogieux qui a été beaucoup plus lu que le tirage limité de la Nr dimanche.


Je pense que le temps de l'autosatisfaction est largement dépassé et que le reveil va etre brutal dans 15 jours.


Bonne journée



Arnaud Clément 07/03/2011 22:11



Magic mimi,

Bien sûr que "dans notre pays nous avons encore le droit de dire ce que l'on pense" ! Mais la question n'est pas là ! Ni dans le fait que les titres de la presse puissent être meilleurs
le lundi que le dimanche.
Mais enfin, le jour où quelqu'un vous apporte un soutien, une aide pour concrétiser une idée, un projet, c'est dans votre habitude le jour même, de lui cracher à la figure ?
J'en doute.
Cordialement.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents